• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes veut dompter ses ondes électro-magnétiques

Des antenne relai d'un réseau téléphonique sur les toits de Rennes
Des antenne relai d'un réseau téléphonique sur les toits de Rennes

Une cartographie des ondes emises par les antenne-relai de téléphonie mobile va voir le jour. Une étude inédite lancée en avril dernier.

Par Stéphane Grammont

Il y a avait la  3G. Bienvenue désormais à la 4G. Et avec ses réseaux de téléphonie mobile, l'emission d'ondes-electromagnétiques, que l'on mesure en volts par mètres. depuis avrildernier, un véhiculme a sillonné les rues de la ville à petite vitesse, pour établir une cartographie des ondes émises. C'est le prolongement de la signature en 2002 d'une charte entre la ville et les opérateurs qui "permet d’avoir aujourd’hui une information transparente et d’optimiser l’implantation des antennes-relais» expliquait Yves Préault, adjoint à la communication et à la vie quotidienne lors du lancement de l'étude.

Le niveau maximum des champs électromagnétiques a été mesuré à 2,53 volts par mètre, soit très en-dessous de la valeur limite fixée par la réglementation en vigueur (41 volts par mètre, décret du 3 mai 2002). La majorité des mesures révèle des niveaux d’exposition inférieurs à 1 V/m.

Exposition, internet et tablettes
Cette cartographie est à la disposition des rennais avec l'exposition de la cartographie des ondes électromagnétiques émises sur son territoire, rue par rue. Les niveaux d’exposition aux champs électromagnétiques de plus de 74 000 points de l’espace public sont restituées sous la forme d’une carte de la ville, accessible à tous sur internet ou sous forme d’application pour tablette numérique ou smartphone.

Consultez la cartographie des ondes électromagnétiques sur géorennes.fr

Télécharger l’application :
https://play.google.com/store/apps/details?id=air.com.rennes.renondes



Sur le même sujet

Pierre Karleskind, élu eurodéputé LREM

Les + Lus