Rennes, ville “suspendue”, un nouveau concept solidaire

Chez Ti Miam, rue Vasselot, le restaurant compte 11 soupes "suspendues" en attente de clients. / © Catherine Jauneau- France 3 Bretagne
Chez Ti Miam, rue Vasselot, le restaurant compte 11 soupes "suspendues" en attente de clients. / © Catherine Jauneau- France 3 Bretagne

Rennes, "ville suspendue", un concept, qui consiste à acheter en double, un produit, une entrée pour un spectacle, un plat, un livre ou un café. Le second bénéficiera à une personne sans moyen. L'article est suspendu, en attente. Un concept citoyen, déjà adopté par plusieurs commerces rennais

 

Par Krystell Veillard


Deux cafés achetés, le premier consommé, le second offert à une autre personne : cela s'appelle un café suspendu. L'article reste en attente à disposition de quelqu'un sans beaucoup de moyens. L'idée, née à Naples, en Italie a fait des petits en Europe et fonctionne désormais à Rennes dans plusieurs types de commerces. Un projet lancé par la Maison des Citoyens de Rennes et sa Métropole, un collectif, qui s'est créé il y a deux ans, désireux d'élaborer des initiatives pour améliorer le vivre ensemble et le quotidien des plus démunis. Un collectif né à Rennes, à l'initiative de citoyens actifs et solidaires, mais sur le modèle de la Maison des Citoyens créée à Paris sous l'impulsion d'Alexandre Jardin.
 

Une idée à diffuser largement


Dans la ville en quelques mois, une dizaine de commerces ont adhéré au projet. Ils sont reconnaissables à un petit autocollant affiché sur la vitrine, on compte des restaurants, bars, coiffeurs, librairie, mais aussi la salle de spectacle Le Liberté depuis peu, pour des places. Le concept gagne petit à petit par le biais du bouche à oreille, mais il doit encore se développer pour toucher le plus de champs possibles. La Maison des Citoyens aimerait par exemple, que des vétérinaires la rejoignent pour les animaux des sans-abris, ou encore des instituts de bien-être, pour leur maître ou leur maîtresse.
 

Le reportage à Rennes (35) de Catherine Jauneau et Patrick Soulabaille

Rennes, ville "suspendue", un nouveau concept solidaire
Le reportage à Rennes (35) de Catherine Jauneau et Patrick Soulabaille Interviews : Gauthier, client solidaire - Tifenn Le Guyader, chef de cuisine-restaurant Ty Miam - Sadia Alami, Maison des citoyens de Rennes et Métropole - Ayla Saura, librairie "La nuit des temps"

 

Sur le même sujet

Un procès pour essayer d'éclairer la mort de Clément Méric

Les + Lus