Cet article date de plus de 4 ans

SNCF : mobilisation des usagers de la ligne Rennes-Chateaubriant

Un collectif d'usagers de la ligne TER Rennes/Châteaubriant, appelait ce samedi à un grand rassemblement citoyen à Janzé pour une amélioration de la ligne. Autre revendication, la mise en place pour la rentrée d’horaires compatibles avec l’arrivée aux lycées, collèges et entreprises.


le collectif d'usagers pour la défense de la ligne Rennes-Chateaubriant
le collectif d'usagers pour la défense de la ligne Rennes-Chateaubriant © France 3 Bretagne
Ils était près de 200 à la gare de Janzé ce samedi matin. Le collectif d'usagers de la ligne ferroviaire entre Rennes et Chateaubriant était mobilisé pour la défense du service public et des transports en commun. Ils ont lancé une pétition en ligne et une page Facebook, pour l'amélioration de cette ligne, qui est empruntée par 400 000 voyageurs par an. 

Un ralentissement du trafic pour épargner la ligne


En effet pour épargner cette ligne vieillissante, dont la rénovation n'est pas prévue dans l'immédiat, la SNCF prévoit à la rentrée un fort ralentissement du trafic avec des départs plus tardifs, qui ne correspondent plus aux horaires scolaires ou professionnels. 
De nombreux habitants des communes desservies par la ligne, ont fait le choix de leur lieu de vie, justement en raison de cette desserte ferroviaire, qui facilite grandement les transports, soit pour aller au collège ou au lycée, soit au travail.

© France 3 Bretagne


Des investissements pour rénover la ligne


Le collectif demande donc la remise en état rapide de cette voie Châteaubriant-Rennes avec "pour premier objectif la levée des zones de ralentissements. un plan pluriannuel d’investissement pour la modernisation de cet axe vital pour le développement de nos territoires".

L'interview d'un représentant du collectif d'usagers, recueillie par Myriam Thiébaut et Marc-André Mouchère

durée de la vidéo: 00 min 50
ITW collectif usagers ligne Rennes-Chateaubriant


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports trains régionaux