• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Une statue de galette-saucisse, une des idées du budget participatif de Rennes

la galette saucisse / © France 3 Bretagne
la galette saucisse / © France 3 Bretagne

La 4e édition du budget participatif de la ville de Rennes est en cours. Près de 450 projets ont été déposés, des idées poétiques, solidaires, loufoques, environnementales, engagées, ou pour améliorer le quotidien des Rennais. Et parmi toutes ces propositions, celle d'une statue de galette-saucisse.

Par Krystell Veillard


L'idée peut faire sourire, sembler loufoque, car si les Rennais peuvent apprécier le goût d'une bonne galette saucisse, spécialité emblématique du Pays de Rennes, l'ériger en statue, peut paraître un peu démesuré, et surtout pas très heureux esthétiquement. En général, on aime mieux la manger... que la regarder ! Une galette saucisse, pour rappel, c'est une saucisse grillée, enroulée dans une galette de blé noir et mangée traditionnellement sur les marchés, les foires, et surtout les soirs de match au Roazhon Park.
 

Pourquoi pas une statue en hommage à la galette saucisse ?


Le collectif rennais, RennesSuperCool, auteur du projet, justifie sa proposition : "Compte tenu de la place de la galette saucisse dans notre quotidien, érigeons lui un hommage : pourquoi pas une statue ? C'est à l'entrée nord de Rennes, à la Robiquette que le collectif voudrait que la statue soit installée, car c'est là que " La galette saucisse a été démocratisée". Des porteurs de projet qui précisent que  "La popularité de la galette-saucisse à Rennes est liée aux sorties dominicales des habitants. Au début du XXe siècle, ceux-ci vont se restaurer d'une galette-saucisse dans les faubourgs ou les communes proches de la ville, dont la Robiquette à cheval entre Rennes et St Grégoire, lieu qui donne un surnom à la galette-saucisse." Une proposition qui pourrait en tous cas, donner des idées à d'autres régions pour leurs spécialités culinaires.
 


Près de 450 projets déposés cette année


Outre cette idée de statue, 445 projets ont été déposés auprès de la Fabrique citoyenne entre le 1er et le 28 octobre. Du 29 octobre au 12 décembre, toutes ces propositions sont analysées, avec notamment des études de faisabilité et une estimation financière. En parallèle, les projets sont validés par le comité de suivi. Le 13 novembre, celui-ci valide la liste des projets recevables, et le 12 décembre, les projets proposés au vote des Rennais. On peut rappeler que depuis 3 ans, plus de 2 100 projets ont été déposés, 613 proposés au vote des habitants et 70 ont d'ores et déjà été réalisés parmi les 126 projets lauréats.
 

Des projets solidaires, créatifs et innovants


Parmi tous les projets proposés cette année, petit inventaire à la Prévert : l'installation de pontons sur la Vilaine, des journées sans voiture, des jardins verticaux sur les murs de la ville, des éoliennes sur le toit des Champs Libres, un pont de singes au-dessus de la Vilaine, des conteneurs transformés en habitat pour les SDF, des casiers pour qu'ils puissent poser leur sacs, et une pension canine pour leurs chiens, réhabiliter la salle de la Cité en Fabrique citoyenne permanente, transformer le Palais du Commerce en Palais des Solidarités... Autant de projets innovants, créatifs et pour beaucoup solidaires et environnementaux, à découvrir sur le site de la Fabrique citoyenne.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus