• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tour de France : la 8e étape Rennes-Mûr-de-Bretagne vue par Jean-Paul Ollivier et Bernard Hinault

Cette 8e étape pourrait permettre aux coureurs Bretons de se faire remarquer / © T. Peigné
Cette 8e étape pourrait permettre aux coureurs Bretons de se faire remarquer / © T. Peigné

Jean-Paul Ollivier, le journaliste concarnois qui a couvert 40 Tour de France et Bernard Hinault, le quintuple vainqueur costarmoricain, nous ont livré leurs visions des étapes bretonnes de la Grande Boucle 2015. Leurs analyses en vidéo pour cette 8e étape sont sur une CARTE INTERACTIVE.

Par Thierry Peigné

Après son arrivée en Bretagne à Fougères vendredi, la 8e étape du Tour de France 2015 relie ce samedi Rennes en Ille-et-Vilaine à Mûr-de-Bretagne dans les Côtes d'Armor. Une arrivée en haut de la célèbre côte de Mûr-de-Bretagne à l'issue d'une ascension de 2 km, sur une pente de 6,8% dont des passages à 15%. Un final qui n'a certes aucune commune mesure avec ceux des étapes de montagne mais qui devrait permettre à certains coureurs de se mettre en évidence et pourquoi pas aux Bretons de briller sur leurs terres.

Rennes et Mûr-de-Bretagne dans l'histoire du Tour

Le 6 juillet 1989, Greg LeMond, premier vainqueur américain de l'épreuve trois ans plus tôt, que l'on croit perdu pour le vélo après un accident de chasse en avril 1987, s'élance dans un long contre-la-montre de 73 km entre Dinard et Rennes. Allongé sur son vélo, utilisant pour la première fois un guidon de triathlète afin de gagner en aérodynamisme, il écrase ses adversaires, laissant Laurent Fignon à 56 secondes. Il récidivera deux semaines plus tard sur les Champs-Élysées pour obtenir aux dépens de Laurent Fignon, qu'il précède au final de 8 secondes, la plus courte victoire de l'histoire du Tour.

Rennes, 16 fois ville-étape du Tour est la ville natale de Stéphane Heulot, dernier Breton porteur du maillot jaune en 1996

Les Bretons n'hésitent pas à considérer la côte de Mûr-de-Bretagne comme "l'Alpe d'Huez bretonne" et ils s'y pressent en nombre tant il savent que le spectacle est au rendez-vous. C'est en 1947 que la côte a gagné ses lettres de noblesse avec le passage de Jean Robic.
La côte de Mûr est devenue un classique puisqu'elle figurait sur le parcours de la Grande Boucle en 2004 et en 2006. En 2011, le final avait donné lieu à une fantastique empoignade avec la victoire de Cadel Evans sur Alberto Contador et Alexandre Vinokourov.

Paroles d'experts

Pour analyser le passage du Tour de France en Bretagne, nous sommes allés à la rencontre de deux Bretons, experts de la Grande Boucle : le Costarmoricain Bernard Hinault, vainqueur de la Grande Boucle à cinq reprises, en 1978, 79, 81, 82, et 85; et le journaliste concarnois Jean-Paul Ollivier qui a couvert 40 Tour de France. Lors d'un entretien vidéo, Bernard Hinault, le "Blaireau" et Jean-Paul Ollivier, "Paulo la Science", nous ont livré leurs analyses, impressions et souvenirs en 1989 sur le passage du Tour en Bretagne.

Retrouvez toutes ces paroles d'experts en cliquant sur les différentes vignettes que vous trouvez sur la carte interactive qui suit.

Figure également sur cette carte des reportages ou des infos pratiques sur l'étape. N'hésitez pas à agrandir la carte en cliquant sur le sigle se trouvant en haut de la carte à gauche du chiffre 3 bleu.


Informations pratiques

Une envie d'assister au spectacle de la caravane du Tour et au défilé des coureurs, voici les horaires de passages fournis par l'organisation de l'épreuve sur tout le parcours de l'étape entre Rennes et Mûr-de-Bretagne.


Attention! Si vous désirez voir les coureurs au départ à Rennes, il est préférable de consultez ce plan de circulation :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus