Cet article date de plus de 4 ans

L'université de Rennes 2 associée à un programme mondial de recherche sur le virus Zika

Le laboratoire de psychologie sociale de l'université de Rennes 2 est associé à un programme mondial de recherche et de lutte contre le virus Zika, transmis par le moustique-tigre et responsable d'une épidémie dramatique au Brésil.
© France 3 Bretagne
Le virus Zika, transmis par le moustique tigre, provoque des malformations sur les foetus et plus rarement des maladies neurologiques chez les adultes.

Sylvain Delouvée, chercheur au laboratoire de psychologie de l'université de Rennes 2, participe à un consortium mondial du nom de ZikAlliance pour étudier et combattre ce virus. Un projet sur trois ans, réunissant 50 partenaires de 18 nationalités différentes.

"La campagne de santé publique et les campagnes de prévention sont très importantes. D'autant plus que pour Zika nous ne disposons pas à l'heure actuelle de vaccin. Donc il faut se protéger, se prémunir. On sait parfaitement que les croyances des individus vont pouvoir agir directement sur leur réception de ces campagnes de prévention" détaille Sylvain Delouvée, chercheur en psychologie sociale à l'Université de Rennes 2.

Des entretiens au Brésil

Pour Leszek Brogowski, vice-président à l'Université de Rennes 2 en charge de la recherche, le projet ZikAlliance "contribue au prestige" de l'Université de Rennes 2. "On veut bien remplir cette mission et être reconnu par cet engagement". 

Le chercheur Sylvain Delouvée se rendra prochainement au Brésil pour réaliser des entretiens auprès de femmes enceintes et recueillir des questionnaires auprès de populations différentes, concernées ou non par le virus Zika.

Le reportage de Krystel Veillard et Sandrine Ruaux :
durée de la vidéo: 01 min 45
L'université de Rennes 2 associée à un programme mondial de recherche sur le virus Zika



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société