Vidéo. Des réfugiés ukrainiens assistent au match Rennes/Dynamo Kiev." C'est une occasion de ne pas penser à la guerre"

Publié le
Écrit par Catherine Jauneau et Benoît Levaillant

Grosse ambiance hier soir jeudi 6 octobre au Roazhon park. Le stade rennais a remporté in-extremis son match contre le Dynamo Kiev en Ligue Europa, grâce à un but à la 89 -ème minute de Désiré Doué. Jouer contre le Dynamo Kiev, une équipe d’un pays en guerre, n’est pas anodin. Le stade rennais avait décidé d’offrir 200 places à des réfugiés ukrainiens dans la région. .

Tout savoir sur la Route du Rhum : Route du Rhum 2022

Un beau geste de solidarité à l’initiative de All Behind Ukraine. Cette association, basée à Rennes, s’occupe d’accueillir et aider les réfugiés ukrainiens qui arrivent dans la région, depuis le début l’invasion russe en février 2022. Elle a reçu 200 billets, offerts donc à des réfugiés ukrainiens, qui se sont mêlés aux supporters dans les tribunes du stade Rennais. 

Ils ont arboré les couleurs de leur pays avec fierté et ont soutenu tout le long les joueurs de l'équipe de Kiev, la capitale de leur patrie. Ce match de foot, pour eux,  n’est qu’une parenthèse enchantée, mais un vrai moment de partage et de bonheur loin de la guerre qui sévit dans leur pays.

durée de la vidéo : 01min 59
Des réfugiés ukrainiens invités au match de Ligue Europa Stade Rennais/Dynamo-Kiev ©France 3 Bretagne

Pour Roxanna, C’est une occasion de se détendre et de ne pas penser à la guerre." La guerre est à côté de nous, tout le temps, mais on doit continuer à vivre", rajoute Anna.

En tribune, ces supporters bien particuliers ont donné de la voix. Les drapeaux se sont agités, les téléphones ont chauffé, l’instant a été immortalisé et partagé avec la famille restée au pays. Le dynamo Kiev a perdu, mais l’essentiel était ailleurs.

C’était un match merveilleux. J’ai beaucoup aimé. J’étais contente de voir une équipe ukrainienne. Je suis heureuse d’être ici.

Sofia

23 heures. La parenthèse se referme. Les Ukrainiens présents au stade retournent à leur condition de réfugiés en espérant bientôt retrouver la lumière. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité