Vitrines brisées, magasins pillés, feux de poubelles... de la casse lors d'une manifestation anti-loi immigration à Rennes

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Rennes ce jeudi soir pour dénoncer la loi immigration. Le cortège a défilé dans le centre-ville derrière une banderole "loi raciste réponse anti fasciste". En fin de manifestation, vers 22h30, des incidents ont éclaté. Bris de vitrines, feux de poubelles, magasins pillés. Le préfet et la maire de Rennes ont aussitôt condamné ces agissements.

Ils étaient environ 450 à défiler dans les rues du centre-ville de Rennes ce jeudi soir 25 janvier, à l'appel de plusieurs mouvements d'extrême gauche. Dans leur collimateur, la loi sur l’immigration, votée il y a quelques semaines par le parlement, et que le conseil constitutionnel a censuré sur la forme dans la journée. "Loi raciste réponse anti fasciste", proclamait leur banderole.

Partie de la place Sainte-Anne vers 20h30, la manifestation, qui n’était pas autorisée, s’est achevée par des incidents et affrontements avec les forces de l’ordre.

Des manifestants ont allumé plusieurs feux, notamment place Hoche. Puis des vitrines ont été brisées, selon la préfecture, et deux barricades de feux de poubelles et de grilles de chantiers ont été dressées.

Des voitures ont été endommagées. Quelques magasins ont été pillés. L’enseigne de vêtements « Crazy Republic », déjà saccagée l’an dernier lors du mouvement contre la loi sur les retraites, a également été pillée.

À 23h15, la manifestation a été dispersée, poursuit la préfecture.

Le préfet condamne également des "jets de projectiles sur les forces de l'ordre"

Tristesse et incompréhension pour la maire de Rennes

"Beaucoup de tristesse, de colère et d’incompréhension ce soir devant les dégradations perpétrées par des extrémistes cagoulés dans le centre-ville de Rennes", a déploré Nathalie Appéré, la maire de Rennes, sur X. "Notre ville et nos commerces doivent être protégés. Les Rennais en ont assez !"J’adresse toute ma solidarité et tout mon soutien aux commerçants dont l’outil de travail a été vandalisé. Nous sommes à leurs côtés. Les services municipaux se tiennent prêts à intervenir dès que l’ordre aura été rétabli ».

La loi sur l'immigration doit être promulguée ce vendredi 26 janvier 

Cette manifestation est intervenue quelques heures après que le Conseil constitutionnel a très largement censuré la loi immigration.

Le gouvernement a annoncé qu'il s'apprêtait à promulguer le texte "dans les prochaines heures" pour appliquer les premières mesures "dès ce week-end". 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité