Cet article date de plus de 4 ans

Le réseau "Invitation à la ferme" vous invite à la traite du soir

Comme trois autres fermes en Bretagne, la ferme bio d'Ana-Soiz à Maure-de-Bretagne, membre du réseau "Invitation à la ferme", propose au public de participer à la traite des vaches. Une journée portes ouvertes pour faire goûter également les yaourts et autres desserts lactés fabriqués sur place.
A Maure de Bretagne, la ferme bio d'Ana-Soiz produit du lait qu'elle transforme sur place.
A Maure de Bretagne, la ferme bio d'Ana-Soiz produit du lait qu'elle transforme sur place. © A.Paumard
Créé en décembre 2014 par 5 éleveurs laitiers, le réseau "Invitation à la ferme" compte aujourd’hui 15 exploitations regroupées pour développer un réseau national de transformation et de commercialisation de produits laitiers Bio fermiers.


Unis pour aller plus vite 

L'objectif est de mutualiser les achats, les compétences et les savoir-faire, mais selon un cahier des charges engagé. Ce dernier stipule que ces fermes doivent être, bien sûr 100% bio, de taille humaine (pas plus de 100 vaches), respecter le bien-être animal, posséder sa propre yaourtière ou fromagerie, et s’engager à vendre ses yaourts, crèmes desserts et autres fromages en direct, prioritairement, dans un rayon n’excédant pas les 80 km.


"Parce qu'on n'a rien à cacher"

Pour montrer qu’elles respectent bien tous ces engagements, toutes les fermes du réseau invitaient ce mercredi 3 mai le public à assister à la traite du soir. Une journée portes ouvertes qui sera renouvelée tous les premiers mercredis de chaque mois.

durée de la vidéo: 01 min 53
Invitation à la ferme : le réseau des fermes bios

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture bio agriculture économie agro-alimentaire