REPLAY. Route du Rhum 2022. Pourquoi aussi peu de femmes dans la course au large ?

replay

À 18h30, France 3 Bretagne consacre tous les jours une édition spéciale à la Route du Rhum. Ce mercredi 2 novembre, c'est la place des femmes dans la course au large qui est évoquée. Elles sont 7 sur les 138 skippers engagés. Pourquoi si peu ?

Pour cette 12e édition, les femmes représentent 7 participantes sur les 138 skippers au départ de la Route du Rhum : 4 en Imoca, 2 en Class40 et une seule en Rhum Mono.

Bien que les femmes soient si peu représentées dans la course au large, ce n'est pas moins de trois femmes qui ont déjà gagné la course : Florence Arthaud en 1990 sur son navire Pierre 1er, Ellen Mc Arthur à bord de Kingfisher en 2002 dans la catégorie Imoca.

Enfin, Anne Caseneuve remporte la course en 2014 dans sa catégorie, les Rhum multi.

Des femmes militantes pour la mixité

En plateau avec Isabelle Rettig, Amélie Grassi, 28 ans, skippeuse du Class 40 La Boulangère Bio.

Amélie Grassi fait partie des navigatrices de cette classe qui peuvent prétendre à finir dans les 15 premiers. Elle nous parlera notamment de la place des femmes dans la Route du Rhum, mais elle nous parlera aussi de la place dans la voile en général. Il s'agit de son premier Rhum en Class40.

Au micro d'Isabelle Rettig, nous aurons aussi la skippeuse suisse de 36 ans participant à sa première Route du Rhum à bord de son navire Teamwork en catégorie Imoca, Justine Mettraux. Cette dernière est aussi militante pour la mixité hommes / femmes.

Parmi les 7 femmes présentes au sein de la compétition, sont présentes des femmes d'autres nationalités. C'est le cas de Pip Hare, skippeuse anglaise de 48 ans s'étant fait connaître lors du dernier Vendée Globe. Elle postait des vidéos de son quotidien à bord, en racontant ses joies, ses difficultés, ses péripéties.

À lire aussi : Route du Rhum 2022. Pourquoi si peu de femmes dans cette course en solitaire ?

Catherine Chabaud, une revanche à prendre

Catherine Chabaud, femme 59 ans pars pour sa 2ème Route du Rhum. Sa dernière tentative remonte à il y a 24 ans, en 1998 où elle avait abandonné.

Catherine Chabaud est la toute première femme à avoir bouclé un Vendée Globe en 1996. Elle est par la suite devenue députée européenne en 2019 et défend la cause des océans au parlement de Strasbourg.

Cette année, en 2022, Catherine Chabaud repart sur son bateau du Vendée Globe, Formatives Network, le fameux cigare rouge construit au début des années 1990 appartenant avant à Jean-Luc Van Den Heede. Ce bateau avait fini à la 4ème place des Rhum Mono en 2018, conduit par son compagnon Jean-Marie Patier.

Pour VDH et avec lequel il a fait 2eme du Vendée Globe 92. Le compagnon de Catherine, Jean Marie Patier avait fait le Rhum sur ce bateau en 2018, terminant 4eme des Rhum mono.

Retrouvez tous nos articles sur la Route du Rhum en CLIQUANT ICI