• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Sécheresse en Ille-et-Vilaine, des restrictions de consommation

© France3 Limousin
© France3 Limousin

La préfecture d'ille-et-Vilaine a diffusé ce vendredi un communiqué de presse pour aletrer sur la sécheresse des bassins hydrographiquqes du Couesnon et de la Vilaine Amont. Des restrictions de consommation ont été décretées sur ces zones.

Par Maylen Villaverde


La préfecture d'Ille et Vilaine a placé les bassins hydrographiques du Couesnon et de la Vilaine amont dans le département d’Ille-et-Vilaine en état d’alerte sécheresse à compter de ce 12 juillet 2019. 
 

Un hiver sec et un début d'été très chaud


Après un hiver sec n’ayant pas permis la recharge optimale des nappes souterraines, la pluviométrie du début de printemps a également été déficitaire.. Depuis le 15 mai dernier, le département d’Ille-et-Vilaine est donc placé en état de « vigilance sécheresse ».

Les fortes chaleurs constatées à la fin du mois de juin et au début du mois de juillet ont également entraîné une augmentation de la consommation d’eau prélevée dans une ressource qu’il convient de préserver.
 

40% de déficit pluviométrique en mai


Le déficit pluviométrique du mois de mai dépasse 40 % sur une large fraction du département et l’excédent de pluie du mois de juin a été moins important dans l’est du département. Compte-tenu de cette situation, Michèle Kirry, préfète de la région Bretagne, préfète d’Ille-et-Vilaine, a décidé de placer certains bassins hydrographiques du département d’Ille-et-Vilaine en alerte sécheresse : le bassin du Couesnon et le bassin de la Vilaine en amont de Rennes.

Les communes concernées sont listées dans l’arrêté préfectoral du 12 juillet 2019 qui place ces bassins en alerte sécheresse.
 

Des restrictions de consommation


Afin de préserver la ressource en eau, les interdictions suivantes s’appliquent sur les bassins concernés :
- le lavage des véhicules hors stations professionnelles,
- le nettoyage des façades, terrasses, murs, escaliers et toitures,
- le lavage de voirie,
- le remplissage des plans d'eau,
- la vidange ou remplissage des piscines familiales à usage privé, la vidange des plans d'eau,
- l’arrosage des pelouses, massifs floraux ou arbustifs, publics ou privés, entre 8 heures et 20 heures,
- l’arrosage des terrains de sport entre 8 heures et 20 heures,
- l’utilisation des fontaines publiques qui ne disposent pas d'un circuit fermé pour l'eau,
- l'irrigation agricole

Sauf :
- pour les serres,
- pour les cultures spéciales entre 18h et 11h (légumes de plein champs, horticulture, vergers),
- pour les autres types de cultures entre 18h et 11h uniquement à partir de retenues collinaires (ouvrages de stockage de l'eau), à remplissage hivernal, de
surface ou par ruissellement d’eaux de pluie.

Certaines stations d’épuration listées dans l’arrêté sont tenues de maintenir un niveau de traitement du phosphore renforcé. 

Si, dans le reste du département, aucune mesure de restriction ne s'applique pour l'heure, la préfète appelle chaque citoyen à faire preuve de civisme et à adopter une conduite éco-responsable pour diminuer la consommation d’eau et éviter tout gaspillage.
 

 

Sur le même sujet

Trañs Breizh Express 2019

Les + Lus