Ils l'ont fait ! Le défi de Tom au marathon de Paris

Tom est atteint du syndrome de Joubert. Une malformation du cervelet qui l'empêche de courir. Mais, entouré de sa famille, il ne voulait pas renoncer à son rêve: participer au marathon de Paris.

Tom et son père Nico finissent le marathon de Paris en 4 h et 18 mn
Tom et son père Nico finissent le marathon de Paris en 4 h et 18 mn © Tom&Nico - Facebook
Toute la famille de Tom s'est mobilisé pour ce rêve: participer, en tandem avec son père, au marathon de Paris.

Tom était en fauteuil. Cela, il ne pouvait pas l'éviter, atteint d'une malformation du cervelet, le syndrome de Joubert, qui l'empêche de courir, a fortiori un marathon.

"Je vais filmer, je vais donner les ravitos à papa" explique-t-il avant la course, alors que dans le salon toute la famille préparait activement la course à La Bosse de Bretagne, en Ille-et-Vilaine.

Et ils l'ont fait et bien fait !


"Cela fait deux ans que l'on se prépare" expliquait le père de Tom, Nicolas, "bien sûr nous serons tous les deux au marathon, mais c'est toute la famille qui porte le projet".

Un projet qui veut permettre d'aller au delà du handicap, "pour monter que l'on peut être heureux, que l'on peut partager plein de chose ensemble"explique Héléna, la mère de Tom.

Comme poursuivre le rêve de Tom, avec les marathons de Berlin, Tokyo et New-York ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport handisport handicap société solidarité insolite sorties et loisirs