• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Impact économique des Gilets jaunes : les mesures pour les commerçants à l'approche de Noël

Centre commercial à Rennes / © France 3 Bretagne
Centre commercial à Rennes / © France 3 Bretagne

Le mouvement tient l'actualité depuis un mois déjà. Les actions sur les rond-points et les blocages de zones commerciales en Bretagne comme ailleurs ont eu des conséquences sur l'activité économique. Que font les commerçants face à la baisse de chiffre d'affaire ?

Par Corentin Bélard

Sur les douze mois que compte une année, les Gilets jaunes ont choisi la pire période pour manifester, pourraient penser les commerçants.
Selon les endroits, les chiffres varient entre 30% et 60% de perte d'activité.

Une morosité ambiante qui a de quoi inquiéter sérieusement les professionnels du secteur. D'autant que la vente en ligne, elle, ne souffre pas du mouvement.
 

Soutenus par les pouvoirs publics

Toutefois, ils peuvent compter sur l'appui des collectivités et préfectures.
Michèle Kirry, préfète de la région Bretagne, précise dans un communiqué avoir pris des mesures "pour garantir la continuité de l’activité économique en Bretagne." Elles viennent en complément des mesures prises par Bruno Le Maire, ministre de l'économie et des finances.

La principale mesure : les commerçants sont autorisés à ouvrir les dimanches d'ici Noël. Localement, le dimanche 30 est aussi concerné, comme à Pontivy par exemple.

Aussi, la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) de Bretagne a mis en place une cellule d'écoute et de conseil depuis le 10 décembre. 
Elle est destinée à "recueillir les difficultés des entreprises liées aux événements actuels, renseigner et orienter les entreprises vers les dispositifs les plus adaptés à chaque situation et assurer un suivi individualisé dans des délais rapides."
 

Les villes de la région se mobilisent

La métropole brestoise a décidé d'aider les commerçants en favorisant l'accessibilité au centre-ville. Les élus ont décidé de rendre gratuits tous les transports les week-ends des 15/16 et 22/23 décembre, tout comme le lundi 24 décembre.
Pour les automobilistes, les parkings relais seront gratuits en périphérie et les commerces pourront délivrer l'équivalent de 5.000 heures en jetons de stationnement.
 
Impact Gilet jaune à Brest
France 3 Iroise

D'autres villes du département ont pris des mesures similaires pour faciliter l'attrait au centre-ville : Quimper et Morlaix notamment.

Dans les Côtes-d'Armor, la préfecture a autorisé les commerçants à ouvrir les dimanches 23 et 30 décembre.
La municipalité de Saint-Brieuc a aussi pris des arrêtés pour soulager ses commerçants. Du 14 décembre au 14 janvier, les travaux du Tansport Est-Ouest sont suspendus. Les transports publics sont gratuits les 14, 15, 16, 21, 22 et 23 décembre.

Plusieurs villes du Morbihan ont acté des décisions semblables. Pontivy, Lorient, Auray et Vannes ont adapté leur stationnement et autorisé l'ouverture des commerces le dimanches.

 

Sur le même sujet

French Touche: Nolwen Leroy

Les + Lus