Brest (29): une grande surface visée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Géraldine Lassalle

Opération communication des Jeunes Agriculteurs dans un supermarché brestois.

video title

Brest (29): les jeunes agriculteurs au supermarché

Opération communication des Jeunes Agricuteurs du Finistère. Suite au rapport Chalmin dénonçant les marges excessives des grandes surfaces , une vingtaine d'agriculteurs ont distribué gratuitement de la nourriture aux clients d'un hyper marché brestois.

Opération communication

A midi, une vingtaine d'agriculteurs ont débarqués dans un hypermarché brestois. Ils ont distribués de la nourriture aux clients pour dénoncer les marges excessives et en constante progression de la grande distribution. 

Le rapport Chalmin

Il y a deux semaines, l'économiste Philippe Chalmin, président de l'Observatoire des prix et des marges des produits alimentaires, présentait son rapport. Conclusion: la grande distribution fait d'importantes marges sur des produits comme le lait, la viande ou encore les fruits et les légumes. Cependant, il faut souligner que le rapport ne s'est basé que sur la marge brute des distributeurs et non pas leur marge nette, faute de disposer des informations nécessaires. Pour arriver à la marge nette il faut retrancher les charges comme les salaires, le transport, les impôts, les déperditions de marchandises.

Les réactions

Ce rapport "demande à être complété par des informations précises données par la grande distribution, mais il est d'ores et déjà suffisant pour montrer la triste vérité des relations commerciales dans notre pays", selon un communiqué de la Fédération nationale des Syndicats d'Exploitants agricoles, premier syndicat agricole français.

Les distributeurs se sont dit "tout à fait prêts" à communiquer les données pour arriver à la marge nette.

"Nous avions besoin d'engagements de confidentialité (...) et ces engagements ne nous ont pas été donnés à temps mais pour le prochain rapport, il y aura l'ensemble des éléments", a affirmé Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution.

Il a regretté que le rapport soit sorti avant la prise en compte de ces éléments. "Les marges brutes, ce ne sont pas du tout les bénéfices de la grande distribution", a-t-il insisté.

CLCV, association nationale de consommateurs et usagers, a réitéré pour sa part son souhait de voir étudier les marges nettes "pour éclairer de façon plus objective le partage de la valeur".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité