Ouessant: desserte aérienne allégée

A partir du 1er avril, l'avion ne ralliera plus le continent le dimanche et un mois durant l'été.

La desserte aérienne de l'île d'Ouessant au départ de Brest sera allégée à compter du mois d'avril. Il s'agit de réduire le "déficit d'exploitation chronique" de la ligne selon Pierre Maille (PS), président du conseil général du Finistère.
M. Maille a présentéce vendredi la nouvelle offre d'exploitation de cette ligne, dans le cadre du renouvellement de la délégation de service public. La compagnie Finist'Air assure actuellement deux aller-retour quotidiens, 363 jours par an, sauf conditions météo défavorables. A compter du 1er avril, les vols du samedi après-midi et du dimanche seront supprimés ainsi que tous les vols de la mi-juillet à la mi-août pendant un arrêt technique de l'avion, en raison d'une desserte maritime plus large pendant cette période.

Ces modifications font descendre à 272 jours par an le nombre de jours d'exploitation
de la ligne. L'été dernier, un comité de défense avait organisé plusieurs manifestations sur
l'île d'Ouessant pour exiger "le maintien de l'avion quotidien". Selon le conseil général du Finistère, le déficit de la ligne Brest-Ouessant s'élève à 856.839 euros en raison d'un faible taux de remplissage (49%) des deux avions de neuf places. "Il s'agit de proposer le meilleur compromis entre les attentes des usagers et la maîtrise des coûts pour la collectivité", a précisé le conseil général. Par ailleurs, les deux avions, vieux de plus de 20 ans, seront remplacés par un avion de moins de cinq ans qui pourra voler aux instruments, permettant ainsi d'améliorer la régularité du service.


"C'est un mauvais coup porté à l'aménagement du territoire", a déclaré Denis Paluel, maire (PS) de Ouessant (880 habitants). "La réaction de la population a toutefois contraint le conseil général à maintenir la ligne", a ajouté M. Paluel, qui considère que le maintien d'un avion quotidien se justifie par une desserte maritime privilégiant le continent plutôt que l'île.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité