• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Loto du Patrimoine : cinq sites retenus en Bretagne

L'ancien couvent des Carmélites de Ploërmel fait partie des sites retenus. / © Wikipédia
L'ancien couvent des Carmélites de Ploërmel fait partie des sites retenus. / © Wikipédia

La Loto du Patrimoine revient pour sa deuxième édition. Les sites retenus sont disséminés dans toute la métropole et les territoires d'outre-mer. En Bretagne, les quatre départements sont concernés avec cinq sites retenus. 

Par Corentin Bélard


1.300 sites candidats, 121 retenus. C'est moins qu'en 2018 où 232 sites s'étaient partagé les 22 millions d'euros de bénéfice du loto. Le but affiché : permettre de mieux impacter la restauration des bâtiments en leur accordant des sommes plus importantes.
 

Tirage spécial le 14 juillet

Le jour de la fête nationale, la Française des jeux effectuera un tirage spécial de 13 millions d'euros. Puis, en septembre, deux jeux à gratter seront disponibles chez les buralistes. Le premier à 15 euros, comme l'an dernier, et le second au prix de trois euros, pour les plus petits budgets.
 

103 nouveaux sites se rajoutent donc aux 18 déjà dévoilés en mars dernier, dont la Glacière d'Étel dans le Morbihan. Pour départager les 1.300 candidats, les critères retenus sont ceux de l'urgence de péril, l'impact économique, ou encore la maturité du projet. 

En moyenne, la direction a choisi un site par département, qu'il appartienne à un patrimoine religieux, historique, industriel ou naturel. 
 
 
En Bretagne, les cinq sites retenus sont les suivants :
  • Glacière d’Étel (56), site emblématique
  • Ancienne gare de Brélidy à Plouëc-du-Trieux (22)
  • Maison Pinchon à Landéda (29)
  • Pont médiéval du Couesnon à Val-Couesnon (35)
  • Ancien couvent des Carmélites à Ploërmel (56)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Rencontre avec Jean Hourmant en 2015

Les + Lus