Manifestant éborgné en manifestation à Rennes,information judiciaire ouverte pour blessures involontaires un an après

Le 19 janvier 2019, Gwendal Leroy, un jeune homme de Quimperlé dans le Finistère était éborgné par une grenade d'encerclement lors d'une manifestation des Gilets Jaunes à Rennes. Un an après, une information judiciaire vient d'être ouverte pour blessures involontaires à l'encontre d'un policier.

Gwendal Leroy : gilet jaune de quimperlé mutilé en janvier 2019
Gwendal Leroy : gilet jaune de quimperlé mutilé en janvier 2019
C'est vers 18h00, ce jour-là , lors de l'acte X des Gilets Jaunes, que se déroulent les faits, après une charge de CRS qui vont faire se disperser les manifestants. Quelques instants plus, tard, Gwendal Leroy marche dans une rue adjacente. C'est là qu'il sera atteint par le projectile à l'oeil gauche ,lors d'une charge policière. 
Le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, vient de confirmer l'ouverture fin décembre dernier,  d'une information judiciaire confiée à un juge d'instruction sous la qualification de blessures involontaires.
"La responsabilité pénale du policier auteur du jet de la grenade à l'origine de blessures graves me parait en effet devoir être examinée dans le cadre de cette information judiciaire" précise t-il " pour permettre d'offrir toutes les garanties tant à la victime qu'au policier mis en cause."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société police manifestation gilets jaunes