• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Migrants en Bretagne: que vont-ils devenir ?

L'arrivée d'un premier car de migrants à Cancale / © Marc-André Mouchère
L'arrivée d'un premier car de migrants à Cancale / © Marc-André Mouchère

La Bretagne a accueilli ses premiers réfugiés suite au début du démantèlement de la "jungle de Calais". 220 d'entre eux sont arrivés dans des cars dans plusieurs centres. D'autres doivent arriver dans les jours qui viennent. Quelques infographies permettent de comprendre les modalités de l'accueil.

Par Stéphane Grammont

Le centre d'accueil et d'orientation: un centre de répit


Ce sont des structures dans lequelles les réfugiés sont pris en charge par des associations, comme La Croix-rouge ou Coallia à Cancale. Elles peuvent être des centres de vacances, des bâtiments disponibles comme l'ancien hôpital de Cancale, un ancien IME à Douarnenez ou même un hôtel, comme à Beaucé près de Fougères. Les personnes recoivent un accès aux soins et un accompagnement social et administratif, pour une durée de trois mois maximum.




Quel parcours ensuite ?


L'accueil des réfugiés doit durer trois mois maximum. Lors de ces quelques semaines de répit, 80% d'entre eux constitueront un dossier de demande d'asile. Ils seront alors hébergés dans un Centre d'Accueil pour demandeurs d'Asile, durant 14 mois maximum. A ce jour, statistiquement, 64% d'entre eux sont déboutés et doivent être reconduits à la frontière. 




Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus