"Monument préféré des français" : Dinan, Carnac, Saint-Malo, trois candidats en lice pour représenter la Bretagne

Les internautes peuvent choisir pour la première fois le candidat régional au concours du "Monument préféré des Français". L'émission  présentée par Stéphane Bern clôture des votes ce vendredi.Trois sites breton sont en lice: le château de Dinan, les menhirs de Carnac et les remparts de Saint-Malo.

L'animateur Stéphane Bern sera une nouvelle fois le maître de cérémonie de la soirée du monument préféré des Français pour la finale cet automne.
L'animateur Stéphane Bern sera une nouvelle fois le maître de cérémonie de la soirée du monument préféré des Français pour la finale cet automne. © Maxppp/Eddy LEMAISTRE

Les Bretons, attachés à leur patrimoine les connaissent bien. Reste à les défendre pour qu'ils gagnent encore en notoriété : trois monuments emblématiques sont à départager pour représenter la région dans l'émission "le monument préféré des français" cette année.

Les remparts de Saint-Malo

Ils avaient offert à la Bretagne la quatrième place du concours en 2015, soit le meilleur classement régional jusqu'à présent. 

Les remparts de Saint-Malo ont été érigés dès le XIIème siècle, bien avant l’âge d’or des corsaires du Roi. Détruite par le grand incendie de 1661, la célèbre muraille de granit est entièrement reconstruite avant d’être agrandie au XVIIIème siècle par Siméon Garangeau, ingénieur militaire, disciple de Vauban.

Saint-Malo : dédale du rempart, l'un des 3 sites bretons en lice pour le monument des Français 2021
Saint-Malo : dédale du rempart, l'un des 3 sites bretons en lice pour le monument des Français 2021 © BERTRAND BECHARD/MAXPPP

La haute muraille qui entoure la ville de Saint-Malo forme une boucle d’environ deux kilomètres. L’enceinte fortifiée de la cité corsaire la plus connue de Bretagne comprend aujourd’hui, huit portes, trois poternes et trois bastions.

Épargnés durant les bombardements américains du mois d’août 1944, les remparts, garnis de mâchicoulis et flanqués de plusieurs tours, sont classés Monuments historiques depuis 1886. Ils offrent un fabuleux panorama sur le front de mer et sur l’architecture de l’intra-muros.  

Château de Dinan (Dinan)

Construit à partir de 1380, à la demande du duc Jean IV pour affirmer son pouvoir sur une ville qui lui était hostile, le château de Dinan s’impose comme un témoignage exceptionnel des résidences princières de la fin de l’époque médiévale. Le monument est érigé à la verticale comme mise en scène du pouvoir princier.

Les six étages du château représentent également la hiérarchie sociale. Le niveau inférieur est réservé au personnel de service, les espaces intermédiaires destinés aux fonctions politiques, tandis que les niveaux supérieurs concernent les proches du duc de Bretagne.

Cuisine, salle de banquet, chambre d’apparat, chapelle, chambre de retrait font du château de Dinan une véritable tour-palais. Un ambitieux programme de valorisation et de restauration permet depuis 2019 de plonger dans l’histoire de ce lieu classé au titre des Monuments historiques.  

© Fabrice Leroy - France 3 Bretagne

 

Les Alignements de Carnac (Carnac et La Trinité-sur-Mer)

Ces menhirs, dolmens et tumulus répartis sur plus de quatre kilomètres forment le plus grand site mégalithique de ce type au monde. Érigés entre le Vème et le IIIème millénaire avant J.C, les deux principaux sites - Ménec et Kermario- regroupent à eux seuls près de 3000 menhirs.

Les pierres sont placées par ordre décroissant et chaque alignement s’achève sur une enceinte mégalithique plus ou moins visible. Lieu de culte, site astronomique ou armée de pierres… Ce haut lieu de la Préhistoire européenne classé au titre des Monuments historiques depuis 1889 n’a toujours pas livré tous ses secrets et continue de fasciner chercheurs et visiteurs.  

© France 3 Bretagne

Un seul de ces trois sites pourra représenter la Bretagne lors de la célèbre émission de France 2, diffusée à l'automne. L'année dernière, la citadelle et le lion de Belfort avait remporté le prix du "Monument préféré des Français". Les votes en ligne se terminent ce vendredi 11 juin .

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture télévision médias