Les bases logistiques des Mousquetaires ont un besoin urgent de main d'oeuvre et recrutent 600 personnes

Dans cette période de crise sanitaire et de confinement, ce ne sont plus deux repas à domicile que mangent les français, mais trois. Ce qui entraine une augmentation de 20% du trafic dans les bases logistiques des Mousquetaires. Les bras manquent!
Les bases logistiques des Mousquetaires ont besoin de 600 personnes pour continuer à ravitailler leurs enseignes.
Les bases logistiques des Mousquetaires ont besoin de 600 personnes pour continuer à ravitailler leurs enseignes.
L’enseigne de grande distribution Intermarché possède 5 bases logistiques dans l’Ouest. A Saint-Gérand et Neuillac dans le Morbihan. A Argentré, Grand-Fougeray et Erbrée en Ille-et-vilaine.

Depuis le début de la période de confinement, ces bases doivent faire face à une augmentation du volume de marchandises à traiter. La grande majorité des Français reste en effet à son domicile depuis le 16 mars. Dans ces conditions, ce ne sont pas deux mais trois repas par jour qui sont consommés à la maison.

Les provisions nécessaires représentent 20 pour cent d'activité en plus dans les bases logistiques. Un afflux de denrées d'une ampleur inédite. Les sites par lesquels transitent ces marchandises tournent sept jours sur sept.
 
les bases logistiques des Mousquetaires tournent 7 jours sur 7.
les bases logistiques des Mousquetaires tournent 7 jours sur 7.


Au total, sur les 25 bases françaises, 600 recrutements sont nécessaires. Préparateurs de commandes, caristes ou chargeurs : les postulants doivent être immédiatement opérationnels.

Dans le Morbihan, la base de Saint-Gérand a réussi à combler son effectif. Mais, à titre d'exemple, il manque encore 15 préparateurs-caristes sur la base de Neuillac.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société agro-alimentaire agriculture économie