Cet article date de plus de 5 ans

Cadavre découvert à Auray. La thèse criminelle retenue

Les premières investigations menées depuis la découverte d'un cadavre mercredi à Auray dans le Morbihan, oriente les enquêteurs vers la piste criminelle. L'autopsie a révélé qu'il s'agit d'un homme. Vendredi une information judiciaire pour homicide sera ouverte.
Gendarmerie sur les lieux de découverte du cadavre à Auray
Gendarmerie sur les lieux de découverte du cadavre à Auray © L. Benchiha
C'est en promenant son chien mercredi après-midi, qu'une adolescente a découvert une tête humaine, à peine enterrée, près de l'ancien stade du Bel Air à Auray. Aussitôt prévenue, la gendarmerie a trouvé sur place un corps en décomposition. La mort pourrait remonter à plusieurs semaines.

Le cadavre d'un homme

Identification criminelle de la gendarmerie sur le lieu de découverte d'un corps enterré à Auray
Identification criminelle de la gendarmerie sur le lieu de découverte d'un corps enterré à Auray © L. Benchiha
Depuis mercredi, plusieurs services de la gendarmerie, dont celui de la brigade d'identification criminelle, ont multiplié les investigations sur place. Un hélicoptère a même survolé le secteur ce jeudi matin pour prendre des photos du quartier.

Les premiers résultats de l'autopsie pratiquée ce jeudi après-midi ont permis de déterminer qu'il s'agit d'un homme d'au moins 30 ans. Jusque là, il n'avait pas été possible de définir le sexe de la victime en raison de l'état dégradé du corps. L'homme portait un t-shirt et un jean.

Une identification difficile

L'autopsie doit se poursuivre. Le parquet de Lorient précise que l'identification de la victime pourrait prendre deux à trois semaines. De même, les circonstances de la mort demanderont du temps pour être établies. L'état de décomposition du cadavre ayant séjourné longtemps dans la terre complique la tâche des médecins légistes.

Selon la gendarmerie locale, aucune disparition n'a été signalée dans le secteur d'Auray depuis plusieurs mois. La piste criminelle ne fait plus de doute pour les enquêteurs.

Vendredi, une information judiciaire pour homicide sera ouverte par le parquet de Lorient.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers