Covid-19. Ils offrent un week-end dans leur hôtel du golfe du Morbihan à des soignants

Touchés par l'investissement et l'épuisement des soignants dans la lutte contre le coronavirus, les patrons d'un hôtel de Larmor-Baden ont choisi de leur offrir un week-end dans leur établissement. 50 soignants venus de toute la France en profitent ce week-end.

L'idée leur est venue pendant le premier confinement : "Avec mon mari on entendait plein de trucs sur les soignants épuisés et on s'est dit, continuer à applaudir c'est bien mais on pourrait peut-être faire autre chose " se souvient Manuella Radenne, patronne avec son époux Benoît de l'hôtel-restaurant le Parc Fétan à Larmor-Baden, dans le Golfe du Morbihan.

Ni une ni deux, Manuella et Benoît décident d'offrir un séjour dans leur établissement aux soignants, créent une page Facebook et lancent un concours dont les heureux gagnants seront tirés au sort.

On a eu plus de 400 000 visites, et plus de 8 000 soignants se sont inscrits. Un truc de fou !

Manuela Radenne

Le succès de leur proposition est phénoménal : plus de 400 000 visites et plus de  8 000 inscrits. "Aucun médecin ou chirurgien ne s'est inscrit au concours. Je trouve ça assez élégant. Seulement des infirmières, aides-soignants ou aide-ménagères" précise Manuella.

Un week-end de rêve

Initialement prévue en novembre 2020, puis en mars 2021, et reportée pour cause de reconfinements, c'est finalement ces 14 et 15 novembre que les 50 soignants accompagnés de la personne de leur choix peuvent bénéficier de cette pause bien méritée.

"On ferme ce week-end là normalement. On prolonge un peu pour eux. Qu'on travaille deux jours de plus, ça ne change pas grand chose. Et puis ça va mettre une très belle énergie dans notre hôtel, et ça vaut beaucoup plus que ce que ça va nous coûter !" affirme Manuela, pleine d'enthousiasme et bien décidée à chouchouter ses hôtes : "On a un restaurant bistronomique, on va les régaler !" promet-elle.

Des fournisseurs qui jouent le jeu

Manuella a été ravie de constater que la plupart de ses fournisseurs ont spontanément choisi de jouer le jeu de la générosité. Le caviste et la fromagère offrent leurs produits, l'ostréiculteur une dégustation de ses huîtres, et le croisiériste un passage pour l'île aux Moines. "Ils seront libres de faire ce qu'ils veulent, mais nous on a vraiment à cœur de leur offrir une belle pause" ajoute Manuela.

Dans le village de Larmor-Baden, nombreux sont ceux qui ont aussi offert à Manuela de lui donner un coup de main, bénévolement. "A cette saison, on a moins de personnel, alors je vais faire appel à eux pour faire les chambres, ou la plonge."

Une initiative qui fait des petits

Manuela et Benoît ont reçu énormément de messages de remerciement des soignants pour leur initiative, mais aussi des messages de collègues de l'hôtellerie-restauration qui reprendraient bien leur généreuse idée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société covid-19 santé