Cyclisme. Les héros du Tour de France David Gaudu et Valentin Madouas fêtés en grande pompe dans le Morbihan

C'était jour de fête, mercredi 27 juillet, à Camors pour la 60ème édition de la ronde des Korrigans. Le critérium cycliste accueillait du beau monde, vingt-huit coureurs professionnels, parmi lesquels les deux héros du Tour de France, les Finistériens Valentin Madouas et David Gaudu.

Ce mercredi soir, des plus jeunes aux plus âgés, les spectateurs venus assister en nombre à la 60ème édition des Korrigans de Camors, n'avaient qu'un nom a la bouche : David Gaudu.

Après la belle 4ème place obtenue sur la Grande Boucle 2002, le récent vainqueur du critérium de Lisieux était de retour en Bretagne.

Un évènement que ses fans n'auraient manqué pour rien au monde. À l'arrière du podium, ils étaient d'ailleurs nombreux à l'attendre pour les traditionnelles séances de photos et d'autographes.

De quoi rappeler de bon souvenir au jeune coureur finistérien. "À travers leur regard, je me revois il y a 15-20 ans à demander des autographes sur des courses. Ce que je voulais, c’était avoir un autographe et je passais la meilleure journée de ma vie."

David Gaudu était accompagné par Valentin Madouas, son copain d'enfance et grande révélation du Tour de France 2022, notamment sur les étapes de montagne. Il est conscient qu'il a acquis une certaine notoriété avec sa 11ème place au général de la Grande Boucle. "On passe un bon moment. Cela fait du bien de profiter un peu du public breton" reconnaît le jeune coureur de 26 ans.

A leurs côtés, vingt-huit coureurs professionnels se trouvaient sur la ligne de départ parmi lesquels le coureur de l'équipe Arkéa-Samsic, Warren Barguil, Victime du Covid pendant le tour, le Morbihannais tenait a être présent malgré la fatigue. "J'ai passé dix jours compliqués où je n'ai pas pu trop rouler. Venir ce soir, c'était compliqué mais cela aurait été un crève-cœur de rester à la maison et de ne pas venir là".

Un Podium 100% breton

Mais Warren Barguil ne s'est pas contenté de faire la figuration. A cinq tours de l'arrivée, il s'est échappé avant d'être repris un peu plus tard par David Gaudu et Valentin Madouas.

A l'arrivée, ce sont deux coureurs de la formation Groupama-FDJ qui sont devant. Sans surprise, c'est Valentin Madouas qui s'est imposé avec David Gaudu dans sa roue sous l'œil du parrain de la course, Bernard Hinault.

Warren Barguil, lui prend la 3ème place. Un podium 100% breton et un beau cadeau pour le 60ème anniversaire de la route des Korrigans.

Mais pas de repos prévu pour les deux coureurs bretons qui seront au départ de la Classique San Sebastian ce samedi 30 juillet. Si tout va bien, David Gaudu et Valentin Madouas seront de retour dans le Morbihan le dimanche 28 août au départ du Grand Prix de Plouay aux côtés d'un certain Tadej Pogacar et de Wout Van Art.