Deux opérations de pétardement d'engins explosifs immergés ce mercredi 14 octobre du côté de Camaret et Groix

Une mine anglaise datant de la Seconde Guerre mondiale a été découverte entre Ploemeur et Groix. Elle sera neutralisée ce mercredi 14 octobre. Ce même jour, une autre opération de pétardement de deux engins explosifs se déroulera dans l'anse de Camaret. 

La Marine nationale lors d'une opération de pétardement au large de Brest
La Marine nationale lors d'une opération de pétardement au large de Brest © Pascal Dagois/Marine nationale/Défense
Le premier engin explosif qui fera l'objet d'une opération de contre-minage est une mine anglaise de type Mark datant de la Seconde Guerre mondiale et représentant un poids de charge de 400kg équivalent TNT. Elle a été repérée le 14 septembre entre le continent et l’île de Groix (Morbihan). C'est une entreprise spécialisée dans les robots sous-marins qui a fait cette découverte lors d'essais en mer. 


Pétardement prévu le 14 octobre


Les plongeurs-démineurs de la Marine nationale procéderont au pétardement de l'engin ce mercredi 14 octobre. Dans un premier temps, ils procèderont au relevage de la munition avant de la déplacer vers le Sud-Est sur une distance de six kilomètres jusqu’à la zone de contre-minage où elle sera ensuite détruite.   

La préfecture maritime de l'Atlantique a pris un arrêté pour réglementer mercredi 14 octobre de 9h à 17h les activités maritimes dans un périmètre de protection allant jusqu'à un rayon de 3000 mètres autour des zones d'activité des démineurs. Ces dispositions seront également applicables, si nécessaire, le jeudi 15 octobre entre 9h et 17h, en fonction de l’avancement des travaux.

Ainsi, la pratique des activités nautiques (plaisance à voile, planche à voile, véhicule nautique à moteur, kayak, annexe, …), des activités subaquatiques, de la baignade et de toute autre activité impliquant la présence humaine en mer est interdite ainsi que la présence des navires de commerce de forts tonnages dans un rayon de 1 100 mètres autour de la munition et la navigation des navires de commerce hors forts tonnages, des navires de pêche et des bateaux de plaisance à moteur dans un rayon de 540 mètres.
 
Les activités maritimes sont réglementées ce mercredi 14 octobre du côté de Groix entre 9h et 17h
Les activités maritimes sont réglementées ce mercredi 14 octobre du côté de Groix entre 9h et 17h © Préfecture maritime de l'Atlantique
 

Une autre opération dans l'anse de Camaret


Ce même jour, les plongeurs démineurs du GPD Atlantique procèderont à une autre opération de pétardement de deux engins explosifs de 8h à 13h dans l’anse de Camaret (Finistère), opération initialement prévue le 30 septembre. 

Découvertes le 17 septembre à proximité de la presqu’île de Quélern, ces deux bombes britanniques de la Seconde Guerre mondiale représentent chacune un poids de charge de 96 kg équivalent TNT.

Comme du côté de Groix, les munitions seront d'abord relevées puis déplacées vers l’ouest sur une distance de 1 800 mètres jusqu’à la zone de contre-minage où elles seront ensuite neutralisées.

La préfecture maritime de l'Atlantique a pris, là-aussi, un arrêté pour réglementer ce14 octobre de 8h à 13h les activités maritimes dans un périmètre de protection allant jusqu'à un rayon de 2000 mètres autour des zones d'activité des démineurs

La pratique des activités nautiques (plaisance à voile, planche à voile, véhicule nautique à moteur, kayak, annexe, …), des activités subaquatiques, de la baignade et de toute autre activité impliquant la présence humaine en mer est interdite dans un rayon de 1 500 mètres autour des engins explosifs durant les phases de relevage et de transport et dans un rayon de 2 000 mètres autour des engins explosifs durant les phases de destruction.
La présence des navires de commerce de fort tonnage est interdite dans un rayon de 480 mètres autour des engins explosifs durant les phases de relevage et de transport et dans un rayon de 680 mètres autour des engins explosifs durant les phases de contre-minage.
La présence des navires de commerce, hors forts tonnages, des bateaux de pêche et des navires de plaisance à moteurs est interdite dans un rayon de 240 mètres autour des engins explosifs durant les phases de relevage et de transport et dans un rayon de de 340 mètres autour des engins explosifs durant les phases de contre-minage.
 
Les zones de restriction des activités maritimes ce 14 octobre dans l'anse de Camaret
Les zones de restriction des activités maritimes ce 14 octobre dans l'anse de Camaret © Préfecture maritime de l'Atlantique

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité mer seconde guerre mondiale culture histoire