Grippe aviaire : une deuxième oie sauvage retrouvée morte dans le Morbihan

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin

Une deuxième oie sauvage a été retrouvée morte sur le littoral à Saint-Armel, dans le Morbihan, porteuse de la grippe aviaire. Dans le département, aucun élevage professionnel n'est touché. 

La préfecture du Morbihan rapporte qu'un deuxième oiseau, une oie sauvage bernache a été retrouvée morte sur le littoral de la commune de Saint-Armel, porteuse de la grippe aviaire. Un premier cas avait déjà été détecté début décembre à Riantec, sur le même type d'oiseau. Aucun élevage professionnel n’est touché. Le préfet du Morbihan rappelle que des contrôles sont en cours pour vérifier que les mesures de confinement des volailles sont bien appliquées, dans tout le département. 

Le virus de l’influenza aviaire de type H5N8 hautement pathogène, très actif dans le Nord de l’Europe, est également présent en France. Il a, à ce jour, été repéré dans la faune sauvage et cinq élevages professionnels. 

Un virus non transmissible à l'homme

Ce virus ne touche que les oiseaux, il n’est pas transmissible à l'homme, que ce soit dans la nature ou par la consommation de viande de volailles, d'oeufs, foie gras ou tout autre produit alimentaire.