• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Larmor-Plage (56) : six athlètes se préparent aux JO paralympiques de Rio

Les six athlètes handisports en préparation à Larmor-Plage, profitent des installations de la commune / © M. Villaverde
Les six athlètes handisports en préparation à Larmor-Plage, profitent des installations de la commune / © M. Villaverde

Le succès aux JO de Rio passe peut-être par Larmor-Plage pour six athlètes de l'équipe de France handisport. Ils effectuent leur dernier stage de préparation dans la cité morbihannaise avant le tournoi paralympique au Brésil du 7 au 18 septembre.

Par Thierry Peigné

Une semaine qu'une partie de l'équipe de France paralympique d'athlétisme a pris ses marques au Centre Mutualiste de Rééducation de Kerpape. Objectif : parachever une préparation physique pour aborder dans les meilleurs conditions les JO paralympiques de Rio dans 15 jours.

Au programme, un entraînement adapté à chacun des six athlètes présents mais aussi des moments de repos et de détente communs, tout aussi importants pour renforcer la cohésion de groupe.

De bonnes conditions de préparation

Pour s'entraîner, les sportifs ont accès aux infrastructures de la ville, gymnase, piste d'athlétisme ou encore locaux du club d'haltérophilie. Des équipements qui permettent aux athlètes de peaufiner leur préparation, à l'image de Marie-Amélie Le Fur, championne olympique du 100 mètres aux JO de Londres (et médaille d'argent au 200 mètres), l'une des locomotives des athlètes français. 

La jeune femme, amputée du tibia, se remet doucement d'une déchirure du quadriceps, suite à une blessure il y a quelques semaines. Pour retrouver ses capacités, elle ne peut échapper aux séances de renforcement musculaire et se voit soulever de la fonte. A Rio, elle s'alignera sur le 100, 200 et 400 mètres ainsi qu'au saut en longueur et entend bien ne pas revenir bredouille de Rio.
Marie-Amélie Le Fur, athlète handisport en préparation à Larmor-Plage / © M. Villaverde
Marie-Amélie Le Fur, athlète handisport en préparation à Larmor-Plage / © M. Villaverde

Ces conditions d'accueil favorables permettent aux sportifs de se concentrer sur leurs objectifs. Nantenin Keïta, la fille de l'artiste Salif Keïta, médaille de bronze sur 100 m aux Jeux paralympiques de 2012, prendra le départ du 400 mètres malvoyant dont elle est championne du monde (à Doha au Qatar en 2015). Elle espère bien terminer sur la plus haute marche du podium.
La sprinteuse malvoyante Nantenin Keïta à l'entraînement à Larmor-Plage / © M. Villaverde
La sprinteuse malvoyante Nantenin Keïta à l'entraînement à Larmor-Plage / © M. Villaverde

D'içi là, elle profite du soleil breton, et avoue avoir du mal ''à résister aux galettes et aux crèmes au caramel au beurre salé".

Des athlètes s'entraînent à Larmor-Plage (56) avant les JO paralympiques
Le succès aux JO de Rio passe peut-être par Larmor-Plage pour six athlètes de l'équipe de France handisport. Ils effectuent leur dernier stage de préparation dans la cité morbihannaise avant le tournoi paralympique au Brésil du 7 au 18 septembre. Intervenants : Marie-Amélie Le Fur, double championne du monde en saut en longueur et 400m - Jean Baptiste Souche, entraîneur équipe de France d'athlétisme - Nantenin Keïta, double championne du monde 200 et 400 m en 2006 - Mandy François-Elie et Valentin Bertrand - Reportage : M. Villaverde - Q. Cézard

 

A lire aussi

Sur le même sujet

[TEST] Ensemble C'est Mieux en Bretagne 03/07

Les + Lus