Cet article date de plus de 5 ans

Les biscuits La Trinitaine fêtent leurs soixante ans

C'est l'une des marques emblématiques de la Bretagne, au même titre qu'Hénaff, Armor Lux ou Cotten. Comme ces entreprises, c'est une entreprise familiale qui a su grandir, et s'impliquer dans la vie de sa région.

La "cigarette" a fait le succès de La Trinitaine.
La "cigarette" a fait le succès de La Trinitaine.
L'histoire de la Trinitaine commence dans un atelier de Saint-Philibert, face à la Trinité-sur-Mer, dans le Morbihan. Le pâtissier Lucien Petit crée par hasard une nouvelle recette de biscuit : une cigarette roulée à la main.

C'est immédiatement un succès: de 80 kg par jours, la production passe à 600 kg/j 10 ans plus tard.

En 1972, c'est son fils, âgé de 25 ans, qui reprend l'entreprise. La Trinitaine s'implante alors dans une usine de 2 2000 m2, toujours à Saint-Philibert. Bernard Petit continue de développer la marque et commence par ouvrir de nouvelles boutiques de vente directe. Il y en a une quarantaine aujourd'hui, principalement dans le grand Ouest et sur la façade Atlantique.

Que ceux qui n'ont jamais mangé de biscuit de la Trinitaine lèvent le doigt !http://bit.ly/1Gttby1

Posted by France 3 Bretagne on jeudi 25 juin 2015
Video Facebook Trinitaine

Depuis 2010, les petits-fils et filles de Lucien Petit ont repris les rennes de l'entreprise, poursuivant son développement. La Trinitaine affiche son attachement à ses racines sur les maillots du FC Lorient, et sur les voiles de la course océanique.

la Trinitaine compte 150 salariés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie sorties et loisirs entreprises économie