1,4 million de m³ de sédiments dragués en rade de Lorient

Les travaux de dragage ont débuté il y a trois semaines dans la rade à Lorient. / © FTV - Stéphane Izad
Les travaux de dragage ont débuté il y a trois semaines dans la rade à Lorient. / © FTV - Stéphane Izad

Les travaux de dragage ont débuté il y a trois semaines dans la rade à Lorient. Début des opérations dans le port de Locmiquélic où il n'y avait pas eu de dragage depuis 30 ans. La vase commençait sérieusement à s'accumuler, ce qui gênait la circulation, en toute sécurité des grands bateaux.

Par Juliette Vincent-Seignet


L'objectif de cette opération : enlever les sédiments accumulés dans le port. 

"En 30 ans, vous imaginez, y a un certain nombre de sédiments qui se sont déposés, petit à petit. Plus le temps passe, plus la sédimentation s’accélère. On se doit de retrouver de la mobilité pour nos plaisanciers. C’est un gage de sécurité", nous explique Laurent Le Mercier, le directeur du Port de Locmiquélic.
 
L'opération de dragage doit s'étendre sur une dizaine d'années. / © FTV - Stéphane Izad
L'opération de dragage doit s'étendre sur une dizaine d'années. / © FTV - Stéphane Izad


Quatre ans de travaux préparatoires ont été nécessaires pour mettre en place ce plan opérationnel de dragage, pour se répartir les tâches et le financement. Quatre maîtres d'œuvre : la Région Bretagne, Lorient agglomération, naval group et la compagnie des ports du Morbihan vont se répartir les tâches et missions pendant dix ans. 
 

1,4 millions de m3 à draguer

Au total, 1,4 million de m³ de sédiments seront dragués en rade de Lorient dont 950.000 m³ immergés au large de Groix en dix ans. 

"Il y en avait besoin. Aujourd’hui, les usagers et utilisateurs de nos différents ports commencent à avoir des problèmes pour circuler en fonction des marées. Il était important pour le développement de l’activité économique, mais aussi pour les liaisons maritimes que nous puissions entamer cette phase opérationnelle de dragage", nous confie Gaël Le Saout, conseillère régionale et présidente de la commission économie, agriculture et mer. 

Les activités portuaires en rade de Lorient participent au bassin d’emploi du territoire : 14 000 emplois sont liés à l’économie maritime en Pays de Lorient.


Pour mener à bien cette opération, une étude d’impact sur la biodiversité sera réalisée, notamment sur les huîtres et les moules. 

Quatre rotations auront lieu par jour. Les bateaux peuvent extraire entre 400 et 450m³ de sédiments par voyage. Les opérations de dragage cesseront pendant la période estivale.
 

Sur le même sujet

Les + Lus