Assises de la pêche à Lorient (56) : le “Made in France” au coeur des débats

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Aujourd'hui commencent à Lorient les Assises de la pêche et des produits de la mer en présence du Secrétaire d'Etat à la Mer Frédéric Cuvillier. L'un des débats va porter sur la pêche « made in France ». Il faut savoir en effet que 80% des produits de la mer consommés en France sont importés.

Par Krystell Veillard

Les 5èmes Assises nationales de la pêche et des produits de la mer se tiennent ce mardi et ce mercredi à Lorient, et non plus à Paris, une première, et en présence des responsables économiques et du Secrétaire d'Etat Frédéric Cuvillier. La question de la pêche « made in France » sera au coeur des débats, ouverts d'ailleurs au grand public. Une pêche française confrontée aux choix des consommateurs et à la réalité des approvisionnements du marché.

80 % des produits de la mer consommés en France sont importés


La pêche a une dimension internationale colossale aujourd'hui.Ce que l'on sait assez peu, c'est que 80% des produits de la mer consommés en France sont importés. A cela, plusieurs raisons, il y a de moins en moins de bateaux, la nécessité d'importer car la production locale n'est pas suffisante pour couvrir une consommation en hausse. En 30 ans, on est en effet passé de 7 à 34 kilos de produits de la mer consommés par habitant et par an.
Il y a donc une nécessité et une urgence pour la filière de la pêche en France : se démarquer.


Le reportage à Lorient (56) de Stéphanie Labrousse, Amélie Lepage et Stéphane Izad


La pêche "made in France" à Lorient
Reportage : S. Labrousse / A. Lepage / S. Izad
Interviews :
- Maurice Benoish, PDG Société Economie Mixte Lorient Keroman
- Gérard Jouanolle, mareyeur
- Murielle Pasquiou, vendeuse rayon poissons Intermarché
- Olivier Le Nézet, président du Comité Régional des Pêches Maritimes de Bretagne

"Avant c'était un beau métier !" embarquement sur un fileyeur-caseyeur


Embarquement au Conquet dans le Finistère, pour un reportage en mer sur le Flipper III, un fileyeur caseyeur spécialisé dans la lotte et le crabe. Les pêcheurs évoquent leurs attentes, leurs contraintes, la réglementation, leur quotidien, leurs regards sur les prix, et l'état de la ressource. Un métier dont le patron pêcheur dit : "Pas de quoi faire faillite, pas de quoi faire fortune non plus. Juste ce qu'il faut pour attendre des jours meilleurs !"


Le reportage au départ du Conquet (29) de Catherine Aubaile et Mathieu Herri

pêche à bord du Flipper 3
Interviews :
- Christian Kerebel, marin-pêcheur
- Yannick Larsonneur, patron du Flipper III

Sur le même sujet

Xavier Tirel invité du JT pour la seconde ligne de métro à Rennes

Les + Lus