Jean-Marc vient de rentrer à Lorient, il a vécu toute la Coupe du Monde au Qatar

La Coupe du Monde de foot s'est achevée dimanche 18 décembre par la victoire de l'Argentine face à la France. Des supporters bretons faisaient partie du voyage au Qatar. Jean-Marc Le Berre, chauffeur routier de Lorient, a vécu toute la Coupe du monde à Doha. Il est rentré ce mardi soir en Bretagne.

"Je peux même l'embrasser, elle est à moi, celle-ci !" Jean-Marc Le Berre tient dans ses mains la Coupe du monde miniature, cadeau d'anniversaire ramené du Qatar qu'il s'est offert pour se consoler de la défaite des Bleus. J'aurais préféré, ajoute-t-il, ne pas ramener ce trophée personnel et que nos valeureux Français gagnent la Coupe !

Supporter de l'équipe de France depuis toujours


Jean-Marc est passionné de foot depuis toujours : supporter de Lorient, du Barça mais surtout de l'équipe de France. Il est membre des Irrésistibles Français, l'un des principaux clubs de supporters. Le Lorientais a vécu au Qatar sa 4e Coupe du Monde. De ce mois inoubliable, il a rapporté des dizaines de vidéos et de photos.

La plus belle des Coupes du Monde pour le Lorientais


"Une Coupe du Monde comme ça, elle est unique, je pense qu'on n'en reverra pas de comme ça !
s'exclame Jean-Marc Le Berre. Elle m'a permis de voir 18 matchs. Un chaque jour pendant la phase de poules et ensuite deux parfois. C'est magnifique ! se souvient avec émotion l'amoureux du ballon rond. "J'ai vu tous les matchs de la France, mais aussi trois pour le Cameroun, j'ai vu deux fois le Brésil, la Tunisie, le Maroc... pour moi, c'est la plus belle, celle qui m'a permis de voir autant de matchs !"

Pas de drapeau breton lors de la Finale


Et toutes ces rencontres vécues avec des supporters du monde entier, lui ont permis de nouer de belles amitiés et de partager d'intenses moments d'émotions. Avec sur le dos le drapeau breton, qui l'accompagne partout, mais qu'il n'a pas pu sortir lors de la finale. "Cette fois-là, je n'ai pas pu l'accrocher, se désole le supporter qui tient à ce que son drapeau soit visible sur les caméras, à chaque fois jusqu'alors, malgré des difficultés, j'avais pu y arriver en parlementant, mais là ça n'a pas été possible."

Une finale inoubliable

Malgré tout, cette finale France-Argentine restera à jamais l'apothéose de son voyage au Qatar. Un match qu'il a vécu au plus près, juste derrière le gardien de but. "Le principe, c'est d'être là pour chanter, pour taper des mains, pour les encourager, explique Jean-Marc. Au 3e but de M'Bappé, on est debout sur les sièges, on a basculé en arrière, j'ai retenu mon voisin, c'était la folie ! 3 partout ! J'avais jamais vu ça encore et pourtant j'en ai vu de beaux matchs, mais là, c'était extraordinaire !"

Lundi, Jean-Marc reprendra son travail de chauffeur routier, des images et des étoiles plein les yeux avec déjà des projets pour l'avenir. Il regarde vers l'Australie et la Coupe du monde féminine l'année prochaine.