La justice ordonne la levée de la saisie du cargo "russe" retenu à Lorient

Le Pola Ariake va pouvoir reprendre la mer. Le Tribunal judiciaire de Lorient ordonne la levée de sa saisie. Le cargo considéré comme propriété de la compagne ministérielle des transports russes était retenu dans le cadre du gel des avoirs russes après l’invasion de l’Ukraine.

Le cargo est arrivé à Lorient dans la nuit du 27 au 28 février pour y livrer 27 000 tonnes de tourteaux de soja. C’est là, dans le port breton, que les 18 hommes d’équipage, 16 russes et 2 ukrainiens ont appris l’offensive en cours en Ukraine.

Le soja a été débarqué, mais depuis, le bateau et son équipage sont bloqués dans le port. Le navire a été saisi par les douanes dans le cadre du gel des avoirs russes.

Le propriétaire et l’affréteur du Pola Ariake ont saisi la justice qui vient de leur donner raison et autorise le bateau à reprendre la mer.

Le navire que les autorités françaises ont considéré comme proche du ministère russe des transports serait en fait propriété d’une société de Hong-Kong.

Compte tenu du temps d'immobilisation du cargo, le tribunal demande également le versement de dommages et intérêts. 

Le Pola Ariake pourrait quitter le port de Lorient dans les heures qui viennent.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité