Lorient : 250 dockers en soutien dans les rues

250 dockers ont défilé ce mercredi 16 mai dans les rues de Lorient / © France 3 Bretagne - M.A. Mouchère
250 dockers ont défilé ce mercredi 16 mai dans les rues de Lorient / © France 3 Bretagne - M.A. Mouchère

250 dockers venus de toute la France, ont défilé à Lorient ce mercredi 16 mai pour soutenir les dix dockers du port de pêche licenciés depuis que leur société a été liquidée fin avril. 

Par Thierry Peigné


Ils étaient 250, venus de plusieurs ports de l'Hexagone dont Saint-Nazaire, Marseille, Le Havre et même de Corse, dans le cadre d'un rassemblement national. Vers 11 h, les dockers sont partis du port de commerce pour rejoindre le port de pêche. Un autre rassemblement en début d’après-midi les a réunis devant l’hôtel de ville. Seule une délégation a pu être reçu par Norbert Métairie, le maire de Lorient, la mairie étant rendue inacessible par les forces de l'ordre. Les dockers ont bloqué le boulevard du Général-Leclerc.

Les manifestants ont quitté le parvis de l'hôtel de ville vers 16h30. Ils ont obtenu du maire l'engagement qu'une réunion avec la SEM Lorient-Kéroman qui gère l'activité du port, serait organisée pour trouver une issue au conflit.

Des intérimaires employés à la place des dockers

Le 20 avril dernier, la société KSI, Keroman Services Industries, était liquidée et les dix dockers employés sur le port étaient licenciés.

Depuis cette date, à plusieurs reprises, les dockers ont pu constater que des intérimaires étaient embauchés pour réaliser le travail effectué au préalable par les dockers, preuve s'il en faut pour eux "que le travail existe et qu'ils n'auraient pas du perdre leur emploi".

Selon eux, la SEM Lorient-Kéroman met en avant un surcroît d'activité pour justifier le recours à cette nouvelle main d'oeuvre. Des intérimaires qui "seraient employés deux euros de moins et à qui on ne donne pas d'équipement de travail" selon Eddie Le Goulven, secrétaire général CGT des ouvriers dockers de Lorient.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus