• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lorient. Le désespoir de la mère d’Emilie König, membre de Daesh

La mère d'Emilie König tend une photo de sa fille sur son téléphone / © F2
La mère d'Emilie König tend une photo de sa fille sur son téléphone / © F2

La jeune Lorientaise Emilie König, arrêtée par les forces kurdes, avait appelé sa mère au secours, et "demandé pardon", en juillet dernier par télephone.

Par Stéphane Grammont

La mère d’Emilie König est au comble du désespoir. Depuis juillet dernier, elle est sans nouvelles de sa fille, qui avait rejoint les rangs de Daesh en 2012.

Mariée à un Français qui a été tué, celle qui était devenue une figure de Daesh sur les réseaux sociaux avait appelé sa mère "au secours".


En juillet, "j’ai retrouvé ma fille" témoigne-t-elle sous couvert d’anonymat, "elle appelle au secours, c’est tout".

Ses mots étaient "ne m’abandonne pas maman, ne m’abandonne pas" raconte, en pleurs, la mère de la jeune djihadiste, qui affirme qu'elle s'était repentie: "je demande pardon à ma famille, à tout le monde, à toi surtout maman, au gouvernement, à l’administration, elle a tout cité".

La mère d’Emilie König a sollicité le ministère des Affaires Etrangères pour faire rapatrier sa fille, « ou s’ils ne veulent pas la rapatrier elle, qu’ils rapatrient au moins les petits ».

Trois enfants, dont deux jumelles.


A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus