Lorient : la Maison des syndicats évacuée en urgence

Ce mercredi 2 décembre, la ville de Lorient a fait savoir aux occupants de la Maison des syndicats, boulevard Cosmao-Dumanoir, qu'ils avaient jusqu'à jeudi soir pour quitter les lieux. Le bâtiment, en mauvais état, serait devenu dangereux. Les syndicats dénoncent le caractère d'urgence.
Selon les expertises de la mairie de Lorient, l'occupation de la maison des syndicats est devenue dangereuse
Selon les expertises de la mairie de Lorient, l'occupation de la maison des syndicats est devenue dangereuse © I. Rettig - FTV
Il se dit abasourdi. Stéphane Le Roux, le secrétaire général de l’Union départementale CGT ne décolère pas depuis qu'il a reçu ce mercredi 2 décembre un appel de la Ville de Lorient. Un coup de fil pour lui indiquer que la mairie allait prendre un arrêté de péril concernant la Maison des syndicats. Les organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC) ont jusqu'à ce jeudi soir 18 h au plus tard pour quitter les lieux, en emportant tous leurs dossiers et petits matériels.
 
Les syndicats ont très peu de temps pour évacuer les locaux et tous leurs dossiers
Les syndicats ont très peu de temps pour évacuer les locaux et tous leurs dossiers © I. Rettig - FTV
 

Manque d'anticipation


Le responsable syndical dénonce le manque d'anticipation de la nouvelle municipalité, alors que selon lui, le problème est connu de longue date. De plus, la décision tombe au plus mauvais moment car avec la crise sanitaire, les dossiers et les demandes de renseignements se multiplient.
Le syndicat n'ayant pas pour l'instant de point de chute précis, Stéphane Le Roux se demande où vont aller les salariés et comment les organisations syndicales vont-elles pouvoir répondre aux demandes.
 
Stéphane Le Roux, secrétaire général de l’UD CGT
 

Diagnostic préoccupant


De son côté, la Ville annonce que l'arrêté de péril sera pris ce jeudi 3 décembre. La mairie justifie l'urgence de l'évacuation par le résultat de diagnostics effectués par deux bureaux d’études, suite à la constatation par les services techniques municipaux de "dégradation de plusieurs poteaux de structure". Ces diagnostics ont confirmé la nécessité, compte tenu du danger, de la mise en sécurité immédiate du bâtiment du 82, boulevard Cosmao-Dumanoir, bâtiment datant de 1972.
 
Certains poteaux de la maison des syndicats de Lorient montrent des signes apparents d'usure
Certains poteaux de la maison des syndicats de Lorient montrent des signes apparents d'usure © I. Rettig - FTV

Une réunion doit avoir lieu lundi prochain entre la Ville et l’intersyndicale afin de trouver de nouveaux locaux provisoires pour les organisations syndicales.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
immobilier économie