Plan de résilience : "Le gouvernement a fait le choix de soutenir les pêcheurs et je l'en remercie", réagit le Comité régional des pêches maritimes de Bretagne

Publié le Mis à jour le
Écrit par SG avec Radio France

"Le gouvernement a fait le choix de soutenir les pêcheurs et je l'en remercie", réagit Olivier Le Nézet, le président du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de Bretagne, après l'annonce par le Premier ministre Jean Castex d'une "aide financière exceptionnelle" pour aider les pêcheurs à encaisser la flambée des prix de l'énergie.

Le gouvernement a annoncé ce mercredi son "plan de résilience" pour aider les entreprises en difficultés suite aux conséquences du conflit en Ukraine.

Pour les pêcheurs, cette aide consiste en une réduction de 35 centimes par litre de gazole de pêche et sera mise en œuvre jusqu'à fin juillet.

Elle est reçue "positivement", indique Olivier Le Nézet. "C'est une réponse qui était très attendue par tous les pêcheurs pour pouvoir continuer leur activité", indique le président du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de Bretagne. Les pêcheurs sont "très dépendants des énergies fossiles", assure Olivier Le Nézet.

"Ca fait une économie importante qui va aussi permette, à partir du moment où le carburant va descendre, de retrouver un équilibre pour les pêcheurs mais aussi pour leurs marins, parce que leur salaire est directement impacté sur le coût du carburant", indique Olivier Le Nézet.

Certains pêcheurs participaient mardi au blocage de dépôts pétroliers à Brest et Lorient pour dénoncer l'envolée du prix des carburants. "On va se réunir avec des professionnels tout à l'heure sur Lorient pour faire un état des lieux de cette proposition", assure le président du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de Bretagne.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité