Policiers percutés à Lorient : le conducteur comparaît devant la justice

Le jeune homme de 23 ans qui avait percuté un véhicule de police à Lorient en septembre 2020 comparaît ce mercredi 9 décembre. Deux policiers et l'une des passagères de son propre véhicule avaient été blessés après qu'il ait tenté de se soustraire à un contrôle. 
© PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP
Le procès était initialement prévu pour s'ouvrir quelques jours seulement après l'accident du 19 septembre 2020. Mais à la demande du prévenu, il avait été renvoyé à plus tard.
Ce mercredi 9 décembre 2020, le conducteur de 23 ans devrait répondre de ses actes devant la justice.

Les faits remontent à la nuit du 18 au 19 septembre dernier. Lors d'une course-poursuite, la voiture d'un jeune homme de 23 ans, refusant d'obtempérer, a violemment percuté celle de la Brigade anti-Criminalité venue en renfort. 
 
Parmi les 3 policiers dont le véhicule a été percuté de plein fouet, deux sont blessés.  "L'un a de multiples fractures au niveau des membres inférieurs, l'autre, de nombreux plaies et hématomes au visage" déclarait à l'époque François Le Texier, secrétaire départemental d’Unité SGP Police-FO du Morbihan. le troisième "a subi un traumatisme psychologique important".

L'une des deux passagères du véhicule du jeune homme a également été hospitalisée.

Sans permis, sans assurance, en possession de cannabis et de cocaïne, le jeune homme encourt une peine de 5 ans d'emprisonnement. L'enquête a été menée sur les "chefs de blessures involontaires aggravées, par conducteur, acquisition, détention, transport, usage, offre ou cession de produits stupéfiants".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société