Sécheresse. Une usine de dessalement d'eau de mer installée à Groix pour faire face au manque d'eau douce sur l'île

Publié le

Comment faire face à une forte hausse de la consommation d'eau et à une sécheresse en même temps ? Equation insoluble sur l'île de Groix. Une usine de dessalement a donc été mise en route.

Une usine de dessalement d’eau de mer temporaire au secours de l'île de Groix dans le Morbihan. Elle fournira une eau douce complémentaire à celle des installations habituelles, incapables de subvenir à la demande actuelle. 

Dès le 3 juin dernier, l'île était placée en crise sécheresse, niveau le plus haut dans les alertes. Puis sont arrivés l'été et la saison touristique. La consommation d'eau a alors été multipliée par 2,4 passant de 500 à 1 200 m3 journaliers. 

Le chantier d'installation de cette usine sur le site de Port-Melin a débuté le 6 juillet dernier et représente un investissement de 800 000€. 

En dehors de la saison estivale, l'eau potable des Groisillons provient de 4 points de forage sur l'île (Pradino, Kerdurand et Kermouzouet).

En été, lorsque la demande augmente, l'eau retenue dans le barrage de Port-Melin, fournit le complément nécessaire. Mais cette année, les pluies hivernales n'ont pas été assez abondantes pour atteindre le niveau nécessaire.

Le dispositif de désalinisation fournira 20m3 d'eau douce par heure, soit 20 000 litres/heure.

L'idée d'apporter de l'eau par bateau depuis le continent a été rapidement écartée puisqu'"on manque d'eau sur le continent. Le Blavet et le Scorff sont au plus bas", explique Dominique Yvon, le maire de Groix.

Le pompage flottant en mer interdit "toute présence matérielle et humaine dans les eaux maritimes de Port-Melin jusqu’au 4 décembre 2022", note Lorient Agglomération.

Préserver la ressource

Il est également demandé à tous de préserver la ressource en eau en :

  • Prenant une douche en 5 minutes maximum
  • Coupant l’eau pendant la vaisselle et le brossage des dents
  • Utilisant le lave-vaisselle et le lave-linge seulement en pleine charge 

Lorient Agglomération recommande également à la population de traquer les fuites en surveillant son compteur d’eau régulièrement et en coupant l’arrivée d’eau pendant de longues périodes d’absence.