• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ploërmel : 800 manifestants pour la construction du lycée public

Plus de 800 manifestants dans les rues de Ploërmel pour réclamer la construction du lycée public / © M.A. Mouchère
Plus de 800 manifestants dans les rues de Ploërmel pour réclamer la construction du lycée public / © M.A. Mouchère

Ce samedi matin, plus de 800 manifestants ont défilé dans les rues de Ploërmel dans le Morbihan. Ils réclament la construction du lycée public, véritable serpent de mer. Il y a 20 ans, près de 1.000 personnes avaient déjà battu le pavé pour la même raison.

Par Thierry Peigné

Habitants de Ploërmel ou des environs, élus, syndicalistes, ils étaient nombreux ce samedi matin à venir demander que le projet de lycée public aboutisse enfin. Partisans du principe de laïcité, ils veulent avoir une alternative au privé, la ville de 10.000 âmes n'ayant que deux établissements privés dont un agricole. Les adeptes du public réclament que le choix du terrain du futur lycée se fasse rapidement. Ils mettent en avant la nécessité de la gratuité de l'éducation de leurs enfants qui actuellement sont obligés de faire l'aller-retour quotidien jusqu'à Guer. 

Un serpent de mer

Il faut dire que la mobilisation pour ce lycée ne date pas d'aujourd'hui. Depuis les années 60, la question de l'implantation d'un lycée public à Ploërmel divise la population et les élus. A l'époque, il avait été décidé de construire le lycée de Ploërmel ... à Guer, à 26 km de là. Puis l'idée d'en réaliser un sur la commune même resurgit. Une première manifestation regroupant plusieurs centaines de personnes, se déroulera en mai 1995. Cette même année, le projet sera voté par la Région, avant d'être gelé en 2000. 

Ce n'est qu'en 2014 que l'idée est relancée. Une étude du Conseil Régional estime à 700 le nombre de lycéens à accueillir dans les années à venir. Une enveloppe de 25 millions d'euros est évaluée et provisionnée pour sa construction.

Le choix du terrain

Reste que si la communauté de commune a déjà voté son implantation, le choix du terrain n'est pas encore validé. Les manifestants qui défilaient ce samedi estiment que la question du lieu n'est qu'un prétexte pour gagner du temps et faire traîner le projet jusqu'aux prochaines élections régionales. En effet, si la majorité de gauche actuelle de la Région n'attend que la mise à disposition d'une parcelle pour lancer le projet, la construction de cet établissement pourrait ne plus être d'actualité en cas de victoire de la droite, moins favorable au lycée.
Manifestation pour lycée public à Ploërmel
Intervenants : Béatrice Le Marre, ancienne maire de Ploërmel, conseillère régionale PS - Paul Molac, député du Morbihan (Europe Ecologie les Verts) - Laurent Fontenelle, parent d'élèves du public, représentant du comité de soutien au lycée public - Ronan Petton, directeur du lycée privé "La Mennais" de Ploërmel / Reportage : M.A. Mouchère - L. Benchiha

Prochaine épisode le 10 juin

Le 2 avril dernier, le conseil municipal avait retiré de l'ordre du jour, au dernier moment, le vote en faveur d'un terrain public semblant pourtant correspondre parfaitement. Une "manoeuvre" politique selon les partisans du lycée qui ne voient dans cette décision qu'une façon de retarder la construction. Le 10 juin prochain, le conseil communautaire devra se pencher sur le choix d'un terrain parmi 6 possibilités. Une étape de plus dans ce dossier qui ne cesse de traîner.

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus