• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Quiberon : les vacanciers ne veulent pas d'un camping cinq étoiles

A Quiberon, les vacanciers veulent conserver leur camping familial / © Stéphane Izad - France 3 Bretagne
A Quiberon, les vacanciers veulent conserver leur camping familial / © Stéphane Izad - France 3 Bretagne

Dans le Morbihan, la guerre est déclarée entre les vacanciers du camping du Goviro à Quiberon et la municipalité. Les habitués de ce camping municipal deux étoiles manifestaient ce matin leur refus de le voir transformé en camping de luxe, selon une décision du conseil municipal.

Par Krystell Veillard


Le luxe promis par le conseil municipal n'est pas du goût des campeurs, qui reviennent depuis parfois plusieurs générations au camping Goviro de Quiberon. Ils sont furieux contre la décision du conseil municipal de privatiser pour 2021 ce camping deux étoiles, pour lui faire prendre 3 nouvelles étoiles. Avec comme conséquence du coup, l'explosion des tarifs, qui devraient quadrupler. Ce qui signifie pour ces estivants, de payer pour une semaine de vacances, ce qu'ils payent aujourd'hui pour un mois ! Impossible pour beaucoup de familles.


L'interview de Jean-Yves Mallégol, client du camping municipal de Quiberon
Quiberon : les vacanciers ne veulent pas d'un camping cinq étoiles
L'interview de Jean-Yves Mallégol, client du camping municipal de Quiberon, recueillie par Stéphane Izad et Philippe Beaugey


Une ambiance familiale


Ils étaient nombreux ce vendredi matin à Quiberon, à manifester leur colère pour la troisième fois, où ils ont notamment fait une petite halte devant la mairie pour clamer leur indignation. L'avantage du Camping actuel, expliquent-ils, est qu'il est très bien situé pour un prix modique, certains viennent ici depuis des décennies, et tous ont des souvenirs en commun, dans une ambiance très conviviale.
 

Camping vétuste pour la mairie


La municipalité, quant à elle juge ce camping vétuste et obsolète, des travaux effectués par la mairie seraient trop coûteux et le passage à 5 étoiles permettrait d'ouvrir le camping plus longtemps, de passer de 2 à 7 mois, explique le maire de la ville Bernard Hilliet, une façon d'accroître le nombre de visiteurs.
 

Des pétitions contre le projet municipal


Les habitués devraient donc se repartir sur les autres campings de la presqu'île, perspective qui ne leur plaît guère, des pétitions physiques et virtuelles rassemblent plus de 1500 signatures, le conseil municipal a entériné le projet le 11 juillet dernier, le nouveau camping devrait ouvrir en 2021.

 
Les manifestants devant la mairie de Quiberon / © Stéphane Izad - France 3 Bretagne
Les manifestants devant la mairie de Quiberon / © Stéphane Izad - France 3 Bretagne

Sur le même sujet

Rencontre avec Jean Hourmant en 2015

Les + Lus