Tempête Alex : des rafales jusqu’à 186 km/h à Belle-Ile, 80 000 foyers sans électricité dans le Morbihan

Des records de vent ont été enregistrés dans la nuit du 2 octobre Belle-Île-en-Mer où une rafale a atteint 186 km/h. Les pompiers sont intervenus à 210 reprises dans le Morbihan, essentiellement pour des chutes d'arbres. Aucun blessé grave n'est à déplorer. 
La tempête Alex a provoqué principalement des chutes d’arbres, des assèchements de locaux, des toitures envolées comme au collège Notre-Dame-le-Ménimur à Vannes.
La tempête Alex a provoqué principalement des chutes d’arbres, des assèchements de locaux, des toitures envolées comme au collège Notre-Dame-le-Ménimur à Vannes. © S.Izad
La tempête Alex a bien touché la Bretagne, des records de vent ont été enregistrés dans la nuit de jeudi à vendredi, notamment dans le Morbihan : 186 km/h à 23h56 exactement à Belle-Île-en-Mer. On a aussi enregistré des rafales allant jusqu'à 157 à l’île de Groix ou encore 135 à Sarzeau. Le vent a aussi soufflé jusqu’à 116 km/h à Rennes.
 
Aucune victime ni blessé n’est à déplorer dans le Morbihan. Les 980 sapeurs-pompiers mobilisés ont mené 210 interventions entre 22h hier et 5h ce matin. De son côté, la gendarmerie enregistre 16 interventions et la police nationale 12.

Ce matin, 80 000 foyers sont privés d’électricité dans le Morbihan, en raison de chutes d'arbres ou de câbles arrachés.

A Belle-Ile, où le vent a soufflé si fort, les dégâts sont peu importants, mais le mer appelle toujours à la prudence ce vendredi matin.
 

De nombreux arbres arrachés

Selon la préfecture du Morbihan, 51 communes sur les 250 du département ont été impactées essentiellement pour des chutes d’arbres (151), des assèchements (14), des chutes d’objets, des fils électriques arrachés.

Sur le réseau routier, deux axes resteront barrés pour la matinée au moins le temps de procéder aux dégagements :
• RD 21 : axe Rochefort en Terre à Malansac : barré
• RD 5 : axe Questembert à Noyal Muzillac : barré

L’unité d’intervention de la sécurité civile (UIISC) est engagée depuis 4h sur la presqu’île de Quiberon et sur la presqu’île de Rhuys pour des travaux de rétablissement d’ouverture d’axes encombrés par des arbres notamment.
 

Dans les Côtes d'Armor, les pompiers sont  intervenus une cinquantaine de fois, en raison des innondations et des chutes d'arbres. Les pompiers ont par exemple, passé 3h à dégager la route qui mène au nouveau collège d'Hillion. Ils sont aussi ntervenus à Trégueux, où le chapiteau de Conforama s’est affaissé. 

Dans le Finistère, les pompiers sont intervenus à 18 reprises, le département a été peu touché par la tempête Alex.
En Ille-et-Vilaine, le vent a aussi soufflé fort, jusqu'à 116 km/h à Rennes, plusieurs arbres sont également tombés.

 
Un arbre est tombé à l'école de la Poterie de Rennes
Un arbre est tombé à l'école de la Poterie de Rennes © B.Thibaut

A noter aussi que 5 campings soit 180 personnes, ont été évacués depuis hier soir, dans le Morbihan.

En Ille-et-Vilaine, un accident de car scolaire s'est produit sur la Départementale 105, sur la commune de Saint-Georges-de-Reintembault (35).
  Ce matin vers 7h45, le car scolaire a heurté un arbre tombé en partie sur la chaussée. Les 14 lycéens et collégiens à bord n'ont pas été blessés. Le chauffeur, très choqué psychologiquement à quant à lui été évacué vers le centre hospitalier de Fougères. Les élèves ont été récupéré par un autre car de la société de transport scolaire.


Le toit d'un collège de Vannes arraché


A Vannes, 200 à 300 m² de toiture arrachés au niveau du collège Notre-Dame de Ménimur. Le collège est fermé.
 
8 classes sont touchées par les dégâts occasionnés cette nuit
8 classes sont touchées par les dégâts occasionnés cette nuit © N.Corbard


Deux départements bretons sont encore en vigilance orange ce vendredi matin, le Finistère (vent violent, crues et pluie-inondation) et les Côtes-d’Armor (pluie-inondation). Les pluies vont rester soutenues aujourd’hui dans ces deux départements. 

 Le Morbihan est passe en vigilance jaune, comme l’Ille-et-Vilaine.

La nuit dernière, le Morbihan était en vigilance rouge, c'était la la septième fois qu’une vigilance rouge était déclenchée sur le Morbihan depuis la mise en place du dispositif de vigilance en 2001.

Pas d'école dans le Morbihan


Les établissements scolaires, d'enseignement supérieur et des accueils de mineurs de l'ensemble du département sont tous fermés ce vendredi dans le Morbihan, une décision prise hier soir par la précecture du département, qui avait décidé dans un premier temps, de fermer les établissements uniquement sur les îles.

Quant aux liaisons maritimes dans le Morbihan, la compagnie Océane a annoncé l’annulation, pendant toute la journée du vendredi 2 octobre, de toutes ses rotations entre Quiberon et Belle Ile, Houat et Hoëdic. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo intempéries climat environnement