Une ferme du Morbihan au cœur de "Nous paysans", diffusé ce mardi sur France 2

France Télévisions lance ce mardi 23 février "Nous paysans", une programmation spéciale mettant à l'honneur le monde agricole. Cette opération s’ouvrira par une soirée sur France 2 présentant deux documentaires, dont l’un tourné dans le Morbihan.

Le documentaire "L'installation" diffusé ce mardi 23 février sur France 2 a été tourné dans le Morbihan. Du 23 février au 7 mars, France Télévisions vous propose des articles, des documentaires dédiés au monde agricole sur toutes ses plateformes.
Le documentaire "L'installation" diffusé ce mardi 23 février sur France 2 a été tourné dans le Morbihan. Du 23 février au 7 mars, France Télévisions vous propose des articles, des documentaires dédiés au monde agricole sur toutes ses plateformes. © Agnès Poirier / France Télévisions

"J'ai eu envie de filmer un système pionnier et complètement repensé, qui a permis de recréer un cercle vertueux entre l'homme et la nature", résume la documentariste Agnès Poirier. Son film, "L’installation", sera diffusé ce mardi 23 février sur France 2 en seconde partie de soirée.

La réalisatrice voulait mettre en avant des agriculteurs et agricultrices heureux et optimistes. Elle y suit deux femmes qui reprennent un élevage laitier bio, dans le Morbihan. 

"Nous Paysans"

Pour lancer cette soirée, la chaîne diffusera un grand documentaire intitulé "Nous Paysans", suivi d'un débat animé par Julian Bugier.

Ce film réalisé par Fabien Beziat et Agnès Poirier, narré par Guillaume Canet, raconte la transformation incroyable du monde agricole français, passé en un siècle de pratiques ancestrales à un productivisme extrême. 

"L'idée de départ c'est, dans cette période de prise de conscience écologique, qu'il fallait revenir en arrière pour comprendre la mutation du monde agricole", explique Fabien Beziat. Pour lui, la situation des paysans est globalement "l'héritage des politiques conduites depuis un demi-siècle" et "le grand chantier, c'est de reconquérir leur  autonomie".

De paysans, ils sont devenus agriculteurs et deviendront demain "des compagnons de la nature", chargés de restaurer et préserver les écosystèmes.

Des paysans tantôt méprisés, tantôt héroïsés

Le documentaire s'appuie sur de nombreuses archives, et sur des témoignages recueillis par Agnès Poirier pour donner chair à cette histoire. A travers eux, elle a voulu montrer comment cette histoire s'est traduite intimement dans la vie des familles.

Un travail qui a aidé à surmonter les stéréotypes. "Il y a un certain mépris, et d'un autre côté une certaine héroïsation des paysans, suivant les époques. On les renvoie à une identité qui est fabriquée, et ce que nous voulions c'est montrer de vraies rencontres", dit-elle à l'AFP.           

Au delà de cette soirée, l'opération, programmée après l'annulation du Salon de l'agriculture 2021, qui aurait dû se tenir au même moment, se déclinera dans tous les genres sur les antennes et plateformes de France Télévisions du 23 février au 7 mars. 

Avec de nombreux autres documentaires, reportages, émissions et magazines dédiés aux questions agricoles, et même un divertissement inédit, "La ferme préférée des Français", animé par Stéphane Bern.           

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
documentaires culture agriculture économie salon de l'agriculture