Mobilisations pour une alimentation saine, de la fourche à la fourchette

Interdiction des pesticides, bientraitance animale, agroécologie, relocalisation des productions, santé des producteurs et des consommateurs, les revendications des militants mobilisés autour de l'opération "notre assiette pour demain" s'opposent au modèle agro-industriel dominant.
© France 3 Bretagne
"Dénoncer le système agro-industriel dominant", "donner de la visibilité à une autre vision de l'agriculture, basée sur l’autonomie alimentaire des territoires et sur des systèmes de cultures écologiques comme réponses aux crises climatiques, sociales, environnementales, sanitaires et démocratiques", les objectifs ne sont pas nouveaux mais l'actualité leur offre de nouvelles raisons d'être.

Les négociations pour la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) sont dans leur phase finale au Parlement européen, le projet de loi visant à autoriser à nouveau l'utilisation des néonicotinoïdes en cas de danger sanitaire pour les betteraves sucrières a été adopté par les députés de l'Assemblée nationale le 6 octobre dernier. Entre espoir et colère, les associations écologistes souhaitent une fois encore alerter les pouvoirs publics et la société sur le modèle agricole et alimentaire, en France et à l’échelle locale.
 


Pour "repenser l'agriculture" et garantir une "alimentation saine pour tous", le collectif Stop Monsanto-Bayer et l’agrochimie et ses partenaires (Attac, Confédération paysanne, Fédération Nationale d'Agriculture Biologique, France Nature Environnement, Générations futures, MIRAMAP, SOL, Notre Affaire à Tous, collectif Vietnam-Dioxine et Combat Monsanto) organisent donc ce samedi 17 octobre une grande mobilisation à Paris et partout en France.

La Bretagne mobilisée


À Saint-Brieuc, conférence, projection de film et table ronde autour du thème agriculture et climat sont organisés ce samedi à partir de 14h dans la grande salle de Robien.

À Lannion, le collectif local "Notre assiette pour demain", présent sur le marché pendant la matinée ce 17 octobre, organise une marche à partir de 14h, suivie à 17h à l’espace Sainte-Anne, d'une conférence de Claire Vergain, des incroyables comestibles.

À Lorient, c'est à 14h30 devant la mairie que le collectif "Lorient marche contre Bayer-Mosanto" invite à se rassembler.

Pour les membres du Pacte de transition du pays de Quimperlé, c'est l'occasion de proposer un état des lieux sur la qualité des menus dans la restauration scolaire des communes signataires de ce pacte : Quimperlé, Moëlan-sur-Mer et Riec-sur-Bélon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie agriculture bio agro-alimentaire alimentation société