Une cheffe vannetaise distinguée par un guide gastronomique: "c'est super important pour le moral"

Alors qu'elle a ouvert son tout premier restaurant en début d'année 2020, la cheffe Sophie Reigner vient d'être consacrée "Jeune talent 2021" par le guide Gault et Millau. Une reconnaissance professionnelle bien venue en cette période où seule la vente à emporter est autorisée.

La cheffe de cuisine Sophie Reigner a ouvert son restaurant à Vannes le 14 février 2020. Bien qu'elle ait dû fermer son établissement la moitié de l'année, elle a été repérée par le guide gastronomique Gault et Millau.
La cheffe de cuisine Sophie Reigner a ouvert son restaurant à Vannes le 14 février 2020. Bien qu'elle ait dû fermer son établissement la moitié de l'année, elle a été repérée par le guide gastronomique Gault et Millau. © M Thiébaut -France Télévisions

Seule dans la cuisine de son restaurant, la cheffe Sophie Reigner prépare les menus à emporter du jour et du lendemain. Des salsifis qu'elle fait rôtir au four, avant de les griller, et d'autres qu'elle fait "snacker" au beurre : deux manières de préparer ce légume d'hiver, sans passer par la cuisson à l'eau, pour en faire découvrir une autre saveur et des textures variées, du fondant au "juste poêlé".

 

Une reconversion réussie


Ce jour-là, Sophie Reigner dissimule un léger sourire derrière son masque. Cette ex-secrétaire comptable, reconvertie cuisinière gastronomique depuis seulement sept ans, vient d'être désignée "Jeune talent " par le guide Gault et Millau, avec une note de 14,5 /20.

C'est toujours une bonne nouvelle, peu importe quand ça tombe. Parce qu'on est dans le début de la vie du restaurant. Ça nous encourage à aller plus loin.

Sophie Reigner, cheffe du restaurant Iodé

 

Préparation des menus à emporter
Préparation des menus à emporter © M. Thiébaut - France Télévisions

 

Se faire remarquer par les critiques gastronomiques en seulement 6 mois d'ouverture au public, voilà qui relève de l'exploit. "Je suis presque sûre qu'ils sont venus goûter ma cuisine au mois d'octobre, juste avant le reconfinement", confie-t-elle.


Cérémonie de remise des prix


Lorsque la nouvelle a été confirmée, elle a immédiatement contacté son équipe : deux cuisinières, une aide de cuisine-plongeuse, une serveuse-barmaid et un maître d'hôtel. De nombreux messages échangés, mais pas de fête pour célébrer la conquête du trophée. "J'aurais voulu les emmener à la cérémonie de remise des prix, à Paris."

Cette cérémonie annuelle a été repoussée de novembre à décembre, puis finalement annulée. Alors Sophie Reigner espère au moins pouvoir partager son prix avec ses clients, devenus fidèles au fil d'une année pour le moins chaotique.


La vente à emporter pour seul horizon pour l'instant


Mais elle prévient: elle ne rouvrira pas son restaurant pour seulement quelques semaines.


Rouvrir un restaurant, c'est beaucoup de travail:  on repart de zéro à chaque fois, pour mettre en place une nouvelle carte, racheter des ingrédients... Et remplir les frigos pour que 15 jours après, on nous dise: "vous fermez", du jour au lendemain comme ça a été beaucoup le cas ... ce n'est pas possible et c'est très dur à vivre psychologiquement.

Sophie Reigner

 

Si la cheffe déconfine, ce sera pour de bon. En attendant, elle se réjouit de préparer tout de même Noël, avec des menus de fête qu'elle doit concocter pour ses clients.

 

Sophie Reigner, Cheffe de Iodé, restaurant à Vannes, est distinguée "Jeune talent 2021" par le guide Gault et Millau. Le 11 12 2020 ©France Télévisions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture confinement santé société coronavirus/covid-19