Covid 19. Dans la file d'attente d'un test PCR, parents d'élèves et cas contacts prennent leur mal en patience

Publié le
Écrit par Gwendal Kerbastard
Au laboratoire Océalab de Muzillac, près de 80 personnes faisaient la queue ce jeudi 6 janvier, au matin, pour faire un test PCR.
Au laboratoire Océalab de Muzillac, près de 80 personnes faisaient la queue ce jeudi 6 janvier, au matin, pour faire un test PCR. © Gwendal Kerbastard

Près de 80 Morbihannais patientaient ce jeudi 6 janvier pour faire un test PCR, dans le centre de dépistage de Muzillac. Les cas contacts étaient majoritaires dans la file d'attente mais il y avait aussi de nombreux parents d'élèves, présents de bon matin pour accompagner leurs enfants.

La file d'attente était encore longue ce matin. Sur le parking du centre de dépistage de Muzillac, dans le Morbihan, près de 80 personnes serpentaient entre les voitures pour se faire tester par le précieux PCR. En bout de file, Élodie Le Ménach accompagne son fils Jules : "Sa classe de CM1 vient de fermer à cause de plusieurs cas de covid. L'attente est longue mais nous n'avons pas vraiment le choix", constate-t-elle.

Beaucoup d'écoliers dans la file

La mère de famille se sert de l'occasion pour également se faire tester : "Quitte à attendre plus d'une heure, autant en profiter, rigole-t-elle. En plus, les cas contacts se multiplient à mon travail et à celui de mon mari en ce moment. Ce test ne sera pas de trop." lâche-t-elle.

Un peu plus loin dans la queue, François Perio a fait 20 minutes de route avec son fils pour venir au centre de dépistage. Le jeune CM1 est aussi devenu cas contact après la rentrée scolaire : "On suit la procédure. Mon fils va faire un test PCR même s'il faut attendre longtemps. Je suis déjà venu dans ce centre pour faire un test mais aujourd'hui il y a vraiment beaucoup de monde, c'est très impressionnant."

Des cas contacts qui veulent éviter Vannes

Des cas contacts qui se multiplent à l'école, mais aussi en entreprise. Valérie Gilbert travaille dans l'agglomération de Vannes, elle attend depuis de longues minutes pour se faire tester. Elle a été en contact avec un collègue de travail testé positif : "On m'a conseillé de faire un test PCR. Après il n'y a pas tant de cas que ça au travail pour l'instant. Par contre je suis surprise de voir autant de monde et surtout d'enfants ici." La comptable à privilégié la ville de Muzillac plutôt que la préfecture vannetaise et ses 50.000 habitants, où les centres de dépistage sont tous débordés.

C'est également le cas de Théo Ponceau, 17 ans, il a fait plus de 20 kilomètres pour se faire tester : "Il y a trop de queue à Vannes, c'est décourageant et on attend moins longtemps à Muzillac." Dans sa classe de 1re au lycée, 4 cas de covid ont été détectés et sur les 23 élèves, 10 sont cas contacts. "La taille de la file d'attente ne me surprend pas vraiment vu la situation en ce moment", conclut-il. Une file d'attente qui ne semble pas prête à diminuer, à l'heure ou le nombre de cas de contaminations ne cesse de grimper en France.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.