Législatives 2024 : le RN réhabilite le candidat du Morbihan désavoué après un tweet jugé antisémite

Plus sur le thème :

Le Rassemblement national a décidé de redonner son investiture à Joseph Martin, candidat aux législatives sur la première circonscription du Morbihan. Le militant avait été désavoué par le parti d'extrême droite après la découverte d'un tweet équivoque rédigé en 2018, jugé antisémite.

Après moult remous, Joseph Martin concourra finalement sous les couleurs du Rassemblement national (RN). Évincé du parti nationaliste pour un tweet jugé antisémite, le candidat aux élections législatives dans la circonscription de Vannes (Morbihan) a finalement été réhabilité samedi 22 juin à l'issue d'une commission de discipline réunie la veille.

" Joseph Martin réintègre les rangs"

"La commission des conflits a étudié son cas. (...) c'était contre Faurisson son tweet, c'est ce qu'on a relevé hier. On s'est complètement trompés sur ce monsieur," estime Louis Aliot, premier vice-président du RN, ce dimanche au micro de France Inter. Le maire (RN) de Perpignan assure que Joseph Martin réintègre les rangs du Rassemblement national, confirmant une information de nos confrères de Ouest-France.

En regardant l'ensemble de ses tweets, c'est pas du tout ce qu'il a voulu dire. (...) Il a fait fait des tweets contre le maréchal Pétain, contre la collaboration. Et il y a ce tweet qui répond au décès de M. Faurisson.

Louis Aliot

Vice-président du Rassemblement national

Un tweet ambigu

Après le dépôt de sa candidature RN pour la première circonscription du Morbihan, Joseph Martin a été accusé d'antisémitisme pour avoir rédigé en 2018 sur X (ex-Twitter) un message ambigu : "Le gaz a rendu justice aux victimes de la Shoah".

Selon l'intéressé, son message avait été écrit le 21 octobre 2018 en réaction au décès, la veille, de Robert Faurisson, figure tristement célèbre du négationnisme, qui nie le génocide des juifs pendant la Seconde guerre mondiale. 

Mon tweet, c'était pour défendre les juifs contre toutes les idées que cet homme avait vomies, une forme de respect vis-à-vis de toutes les victimes de la Shoah et de tous les juifs qui sont martyrisés partout.

Joseph Martin à l'AFP

candidat RN sur la 1ère circonscription du Morbihan

Ce tweet équivoque de 2018 avait été déterré par Libération, qui a recensé dans un article du 17 juin dernier les sorties racistes et complotistes de candidats lepénistes. Une découverte qui avait entraîné le retrait du soutien du parti d'extrême droite.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité