Toussaint. Les cimetières à l'ère du numérique

Publié le
Écrit par Emilie Colin
Au cimetière à Vannes, un QR code apposé sur une tombe. Une fois scanné et grâce à l'application "Auctus Vitae" les proches peuvent échanger ou avoir accès à du contenu en lien avec la personne décédée
Au cimetière à Vannes, un QR code apposé sur une tombe. Une fois scanné et grâce à l'application "Auctus Vitae" les proches peuvent échanger ou avoir accès à du contenu en lien avec la personne décédée © I. Rettig - France Télévisions

En cette période de Toussaint, de nombreuses personnes se rendent au cimetière pour déposer des fleurs sur les tombes. Les cimetières deviennent de plus en plus connectés. Il existe aujourd'hui des applications pour se repérer facilement a l'intérieur ou pour se souvenir des défunts.

Dans les cimetières, les nouvelles technologies se développent, pour apporter plus de confort aux visiteurs mais également pour rendre hommage aux personnes décédées. 

A Vannes, au cimetière de Boismoreau, il y avait auparavant un plan, un simple panneau répertoriant chaque division mais sans le détail des tombes. Depuis l'an dernier, les visiteurs peuvent se servir d'une borne connectée. Ils entrent le nom du défunt et voient ensuite s'afficher l'endroit où il repose, sur un plan. Le dispositif se révèle utile à la fois pour les proches des disparus mais aussi pour les professionnels du funéraire, comme les livreurs de fleurs. Romain Marceau est l'un d'eux : "C'est pratique car on a beaucoup de livraisons, ça fait gagner du temps pour éviter de tourner dans le cimetière. Il faut par contre avoir tous les renseignements pour éviter les homonymes. Ce genre de système se développe de plus en plus", note-t-il.

Ces bornes ont été mises au point par une entreprise de Larmor-Plage spécialisée dans l'édition de logiciel.  Requiemweb recense toutes les concessions des cimetières de Calmont et Boismoreau a Vannes.

Garder le lien

Un autre type d'outil numérique existe, avec l'application "Auctus Vitae", récemment conçue par une Vannetaise et un informaticien parisien. Il s'agit d 'un QR code que l'on colle sur la pierre tombale. En le scannant avec son téléphone portable, on a alors accès à des photos, du texte, du son ou de la vidéo, en lien avec l'histoire du disparu.

L'application permet aussi une interactivité. "En cette période de la Toussaint c'est l'aspect familial qui est important. La personne qui vient sur la tombe peut laisser des messages à l'entourage en disant qu'il est passé. C'est important de communiquer, de se sentir proche des siens dans ces moments-là", explique Catherine Lobrichon, co-créatrice de l'application. 

"Auctus Vitae" proposera à l'avenir une fonctionnalité pour faire livrer des fleurs directement sur la tombe. 


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.