"Une boulangerie, c'est l’âme d’un village." Après 50 ans de fermeture, la boulangerie réouvre ses portes

durée de la vidéo : 00h01mn50s
Un reportage de Yoann Etienne et Stéphane Izad ©France 3 Bretagne

Un demi-siècle sans pain frais, c'est long ! Le mauvais rêve est enfin terminé pour les habitants de Lauzach dans le Morbihan. À l'heure où l'on parle trop souvent de fermetures de commerces de proximité, ici c'est la boulangerie qui réouvre, enfin, ses portes aux habitants enchantés. "Une boulangerie, c'est l'âme d'un village."

"Qu’est-ce qu’on vous sert ? Une baguette moulée ou tradition ?" Voilà 50 ans qu’on n’avait pas entendu ces petites phrases toutes simples dans le bourg de Lauzach, dans le Morbihan. La boulangerie vient tout juste de rouvrir ses portes après un demi-siècle.

Après seulement quelques semaines d'ouverture, les clients sont ravis et déjà fidèles. "Ça manquait, explique un client. Il y avait bien un dépôt de pain mais ce n'est pas pareil. Une boulangerie, c'est l’âme d’un village."

Un coup de cœur et 250 000 euros d'investissements

"Là, on a du pain aux figues, là aux fruits, là du seigle et du maïs." Olivier Nogues enchaîne la fabrication de ses pains spéciaux dans son four à bois. Avec sa compagne Aurélie, ils ont pris leurs quartiers dans des locaux flambant neufs. Une nouvelle aventure professionnelle après 12 ans passés dans le Finistère. Le projet a été mûrement réfléchi puisque le couple a investi près de 250 000 euros dans le matériel.

"Ce qui nous a confortés dans notre projet, c’est l’environnement, explique Olivier. On est à dix minutes de la mer, dans un petit bourg très sympa avec de l’animation. Il y a pas mal d’associations, ça donne envie de faire plein de pains différents." Un vrai coup de cœur pour la commune et ses habitants.

À lire : Crise de l’énergie. Pour sauver une boulangerie, un client achète ses deux baguettes 500 euros

Un commerce de proximité essentiel pour développer une commune

"On a été très bien accueilli à Lauzach et la clientèle a répondu présent dès l’ouverture, se réjouit Aurélie. C'est super !" Il faut le dire, la boulangerie était attendue. C'est un commerce de proximité essentiel pour le développement de Lauzach.

L'arrivée du couple et leur installation sont une petite victoire pour la mairie qui a investi, avec l'aide de subventions, près de 900 000 euros dans les murs et le four à bois. "On a à peu près la moitié de la population qui a moins de 30 ans, détaille Patrice Le Penhuizic, le maire de Lauzach. Cela demande donc des services et des besoins nouveaux. C’est dans l’air du temps."

La boulangerie vient donc accompagner le développement démographique de la commune. En l'espace de 20 ans, la population de Lauzach a presque triplé pour passer de 500 à 1300 habitants.