Vide garage. Une caverne d’Ali Baba pour les amoureux des vieilles voitures

A Saint-Congard, dans le Morbihan, et à des kilomètres à la ronde, tout le monde connaissait le Garage Lorand. Marcel, le patron des lieux s’est éteint en 2023 à l’âge de 93 ans. Dans son atelier, ses enfants ont retrouvé des trésors, des phares de Renault 5, des rétroviseurs d’Ami 6, des livrets techniques de Simca 1100… des merveilles qu’ils ont mises en vente ce week-end pour le plus grand bonheur des amoureux des vieilles bagnoles.

"Celui qui venait à minuit avec sa voiture en panne, papa le dépannait, celui qui avait besoin d’essence à 23h, on lui faisait le plein" se souvient Marie-Odile. "Mes parents ont vécu une vie de dur labeur, ils ont bossé…"

Un brin de nostalgie l’étreint quand elle prend les objets dans ses mains. "Chaque chose qu’on touche, on se rappelle."

En rangeant l’atelier, les 6 frères et sœurs ont retrouvé les objets et les parfums de leur enfance et de leur adolescence.

 

L'atelier d'une vie

Quand Marcel Lorand s’est "rangé des voitures", il a tout laissé en l’état. "Et comme nos parents ne jetaient rien, le garage était plein".

Des bougies pour tous les modèles et toutes les marques, de l’huile de vidange, des pare-chocs… et évidemment tout le matériel nécessaire pour démonter, réparer et remonter tout cela. Des clés de 65 pour déboulonner les roues des tracteurs et des camions… et cætera, et cætera…

 

Des trésors qui sentent bon l'huile de vidange

Les enfants de Marcel servaient l’essence à tour de rôle, et "à l’époque, il y avait des pourboires, parfois des beaux", se remémore Gérard."Et puis surtout, on trainait tous les jours dans le garage. On se fabriquait des vélos avec des volants. Parfois, on oubliait de mettre des freins et on se ratatinait…"

Le garage Lorand a fermé ses portes il y a bien longtemps maintenant. Ce week-end, il s’est à nouveau animé, le temps d’un vide garage. Des collectionneurs de vieilles voitures, des passionnés de mécanique, des curieux sont venus se plonger dans l’atmosphère du vieil atelier.

"On voyait les gens avec des étincelles dans les yeux", témoigne Gérard. Comme Bruno, venu dans sa Panhard en espérant trouver des pièces pour la rendre plus belle encore.

"C’est une caverne d’Ali-Baba" s’émerveille un visiteur…

Le garage raconte une dure vie de labeur émaillée sans doute de beaucoup de bonheurs.

(avec Krystel Veillard )

 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité