Cet article date de plus de 3 ans

Pourquoi l'eau de mer pique-t-elle plus que d'habitude ?

Désagréable sensation, il y a quelques jours, pour des baigneurs du sud Bretagne: des picotements sur la peau au contact de l'eau de mer que la seule présence de sel ne suffit pas à expliquer. La faute à des méduses microscopiques. Mais rassurez-vous; rien de grave !
En ce mois de juillet, l'océan a rarement été aussi appétissant sur les côtes bretonnes. Eau limpide, plus chaude (ou moins froide) qu'à l'accoutumée. Bref, de quoi aiguiser les envies de baignade. Sauf que sur la côte sud, ces bains s'accompagnent, certains jours, de picotements que la seule présence de sel ne suffit pas à expliquer. C'était particulièrement le cas, le week-end dernier, du côté de l'Ile Tudy (Finistère) et Guidel ou encore Ploemeur (Morbihan).

En cause; des micro-planctons ou micro-méduses. Invisibles à l'oeil nu, ces petits organismes vont et viennent au gré des courants. 


Une bonne douche


Bien connus des services de santé, ils provoquent des réactions cutanées "tout à fait bénines", rassure Thomas Kerebel du Pôle environnement à l'Agence régionale de santé Bretagne. "Ces picotements cessent dès la sortie de l'eau."
Simple précaution; il est conseillé de prendre une bonne douche. Et si les symptômes persistent, mieux vaut tout de même consulter un médecin.

Pour l'heure, les micro-organismes semblent s'être éloignés de nos plages
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral aménagement du territoire environnement société loisirs sorties et loisirs