Quand la comète Neowise éclaire le le ciel breton, un feu d'artifice de beaux clichés

Une comète visible à l'oeil nu, cela n'arrive pas tous les jours. En cette fin de mois de juillet c'est le spectacle offert par la comète Neowise, au coucher du soleil ou mieux encore à l'aube. De quoi réaliser de magnifiques clichés.
A Douarnenez, la comète Neowise plonge derrière l'île Tristan
A Douarnenez, la comète Neowise plonge derrière l'île Tristan © Laurent Laveder
Une nuit sans nuage suffit pour profiter du spectacle. "Comme un feu d'artifice du 14 juillet" pour Gérard Salaun, un amoureux de la nature qui a immortalisé l'un des passages de la comète Neowise dans le ciel breton. C'est au petit matin, vers 4H00, du côté de Lorient, qu'il a réalisé cette photo de la comète "parfaitement visible avec sa traînée à l’œil nu".
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Gerard Salaun (@salaungerard) le


Pour réaliser les meilleurs clichés, il vaut mieux être un lève-tôt...ou un couche-tard. A Quimper, Laurent Laveder a passé deux nuits à guetter la comète. "Pas besoin de choisir un lieu isolé" comme le démontre ce cliché où la comète plonge derrière la cathédrale Saint-Corentin.
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Laurent Laveder (@laurent_laveder) le


Pour le patron des 4 têtes de l'Art à Quimper, "il faut soigner le premier plan, c'est essentiel pour avoir un vrai sujet" comme ici, avec l'île Tristan à Douarnenez. 
  
Un conseil que suit son ami Alexandre Croisier, sur la côte nord du Finistère. De quoi transformer la chapelle du Mont Saint-Michel de Brasparts en phare.
  
La rencontre au sommet avec un vrai phare se fera à l'île Vierge, un rendez-vous éclairé par la lune...
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Alexandre Croisier (@alexandrecroisier) le


Comme le dit Alexandre Croisier, cette comète Néowise, "c'est sans doute la plus belle depuis de nombreuses années, donc il faut en profiter". Ce sera encore possible jusqu'à la fin de ce mois de juillet.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
astronomie culture sciences espace photographie art